flechePublicité

Preview Destiny (Xbox One, PS4, Xbox 360, PS3) : sur JeuxVideo.fr

Sortie le 09 Septembre 2014 sur Xbox One, PS4, Xbox 360, PS3

Preview

  • Bien que très attendu, le Destiny de Bungie (développeur historique de la série Halo) était l'un des nombreux jeux next-gen non jouable sur le salon - la grande frustration récurrente de cette édition 2013 -. Il a donc fallu se contenter d'une présentation hands-off, qui voulait faire croire à une session de jeu enfin "réelle", contrairement à celle, archi scriptée, de la conférence PS4....
Niveau d'attente
des lecteurs de Jeuxvideo.fr
Elevé
(Attendu par 94% des lecteurs)
(637 votes)
Attendez-vous ce jeu ?
Voulez-vous discuter de Destiny sur le forum ?
Il vous suffit juste de cliquez sur le bouton ci-dessous pour créer votre sujet !
Publiée le 17/06/2013 à 15:06, par Benoît

Partager ce test

E3 : Aperçu de Destiny, la future bombe de Bungie

Avec ses magnifiques environnements S.F., son gameplay affuté et son aspect MMORPG prononcé, Destiny a tout d'un hit a peu près assuré.

Destiny
Bien que très attendu, le Destiny de Bungie (développeur historique de la série Halo) était l'un des nombreux jeux next-gen non jouable sur le salon - la grande frustration récurrente de cette édition 2013 -. Il a donc fallu se contenter d'une présentation hands-off, qui voulait faire croire à une session de jeu enfin "réelle", contrairement à celle, archi scriptée, de la conférence PS4. Cette nouvelle présentation restait malheureusement peu crédible, bien qu'elle fut tout de même l'occasion de voir le jeu "réspirer" un peu plus (et de jeter un oeil à son très vaste environnement ludique). Quoi qu'on pense de sa présentation, Destiny reste l'un des titres next-gen les plus prometteurs, où la patte esthétique et le game design de Bungie se retrouvent intacts, le tout dans un moule MMO de proportions épiques. Retour sur nos impressions :

Like jvfr

Destiny
fleche orange
Esthétiquement magnifique : Dans Destiny, se retrouve intact le talent des équipes artistiques de Bungie pour la composition de panoramas S.F. à couper le souffle. Lorsque Bungie tapisse son arrière-plan de montagnes, celles-ci ne sont pas simplement cosmétiques ; elles forment des tableaux grandioses composés avec soin. Il faut voir comment les couleurs du ciel, de l'herbe jaunes et des montagnes ocres s'équilibrent et s'harmonisent parfaitement sur le premier niveau présenté, transformant un décor de plaines et de ruines métalliques en une fresque enchanteresse.

Destiny
Une fois passée la porte de la super-structure et grimpé l'escalier qui conduit aux étages supérieurs, la bascule des atmosphères est saisissante : d'une vaste prairie lumineuse, on se retrouve dans un couloir sombre clôturé à droite par une crasseuse baie vitrée. Plongé dans le noir un peu plus loin, le premier joueur lance un drône éclaireur, dont la lumière fait apparaître une structure toute en verticalité et fait valser les ombres. Sens des espaces, maîtrise technique, direction artistique au diapason, Destiny semble avoir toutes les qualités qui fondent un monde ludique mémorable.

Destiny
fleche orange
Un multi qui promet des batailles épiques : Comme lors de la conf' PS4, pour ne pas dire sur le même timing suspect, notre démo behind closed door était rejointe par de nouveaux joueurs, manière de présenter les phases de shoot puis la dynamique des combats à plusieurs. Impossible de trancher sur le maniement du jeu sans avoir pu nous y essayer : on dira juste, à première vue, que le feeling et le design des armes rappellent ceux d'Halo - tirs et déplacement un peu lunaires -, et que les fusillades à plusieurs contre l'I.A. ennemi semblent dynamiques et plutôt amusantes.

Destiny
Le décor extérieur qui se découvre ensuite fait forte impression ; ce sera le théâtre d'un affrontement contre des ennemis gigantesques, produisant un vertige des échelles typique des productions Bungie. De l'horizon surgit d'abord un énorme vaisseau qui explose des structures dans le lointain avant de surplomber l'équipe de joueurs. En surgissent plusieurs robots massifs, le temps d'un événement publique (à la Rift ou Defiance) en forme de guerre ouverte : les joueurs doivent alors manifestement concentrer leurs tirs sur les pattes des ennemis pour exposer leurs zones faibles, suggérant un soupçon de stratégie et d'organisation. La séquence fait clairement son effet, d'autant qu'il semble possible de s'inviter à tout moment dans la partie et de rejoindre la bataille. Il faudra en revanche attendre une présentation future pour plus d'informations sur la structure du jeu (par quête, façon MMO ? ou à la manière plus classique d'un shooter ?) et sur son fonctionnement connecté (aucune information n'a encore circulé concernant le versant PvP).

Destiny
fleche orange
L'aspect loot et jeu de rôle : On en sait d'avantage en revanche sur l'aspect loot du jeu, qui devrait être prééminent : une grosse ficelle pour faire se prolonger les parties, certes, mais qui ne manque pas de piment pour un jeu aussi beau et aux mécaniques de shoot d'apparence aussi "affutées". Lors de notre démo, l'un des joueurs trouvait une arme sur la carcasse du boss, puis ouvrait un menu de customisation : l'occasion de constater que chaque arme aura une série de "talents" - effets explosifs, buff divers, etc... - , à débloquer en montant en niveau, pour permettre à chacun de "typer" son jeu selon ses préférences.

Bande-annonce E3 2013



Dislike jvfr
On a moins aiméRetour au sommaire

Destiny
fleche orange
Les questions laissées en suspens : Pas évident de trouver des points négatifs dans la version de présentation de Destinty, soigneusement scriptée pour enchaîner les moments spectaculaires. Du fait de sa structure massivement multijoueur, le titre de Bungie pourra ne pas plaire à tout le monde : il faudra aimer les sessions PvE à plusieurs, et probablement accepter de lui concéder de nombreuses heures de son temps (pour maximiser son niveau, trouver toujours plus d'équipements, et autres tâches chronophages propre au genre). Il reste également de grosses questions sur le modèle économique choisi par son éditeur Activision, et qui conditionnera probablement l'intérêt de nombre de joueurs. Du reste, force est d'admettre que la séquence de l'E3 est prometteuse à bien les égards (technique, esthétique, ludique) : on attendra désormais de mettre la main sur une version preview pour prendre la mesure de sa réussite.

Destiny
Destiny
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Tests

Moebius : Empire Rising

Moebius : Empire Rising

Pour tous joueurs | PC , Mac

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

Micromania

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité