flechePublicité

Test Deadliest Warrior : Legends (Xbox 360, PS3) : 3/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 06 Juillet 2011 , Xbox 360 , PS3

Les +

  • Pas mal de liberté dans les modes
  • Présence d'un multijoueur
  • Des défis en solo avec les titres à débloquer

Les -

  • Un gameplay vraiment pas maîtrisé
  • Un doublage digne des feux de l'amour
  • Des ralentissements dans les combats
  • Collisions et victoires parfois aléatoires
  • Pas de barre de vie dans les combats
  • 10 € ? La bonne blague !
  • Ennuyeux en solo
La note de jeuxvideo.fr
3.0
bof
La note des internautes
5.5

(28 votes)
Publiée le 20/07/2011 à 09:07, par Camille

Test de Deadliest Warrior : Legends, la grosse marrade de l'été ?

Le jeu de combat de Pipeworks fait une entrée pour le moins fracassante sur le Xbox Live et le Playstation Network.

Inspiré d'un programme télévisuel américain, Deadliest Warrior : Legends propose de donner une réponse à la question dont tout le monde se fout à savoir : « Qui est le plus puissant guerrier de l'histoire ? ». Et c'est ainsi que 9 redoutables guerriers historiques se retrouvent à s'affronter les uns contre les autres, pour le meilleur, mais surtout pour le pire.

Garbage Day !Retour au sommaire
Deadliest Warrior : Legends
Incroyable, mais vrai, Deadliest Warrior : Legends a un gameplay qui aurait pu se révéler vraiment intéressant. On retrouve différents types d'attaques : haute, moyenne et basse. Cerise sur le gâteau, lorsqu'elles sont suffisamment répétées, elles handicapent directement l'adversaire en le démembrant. Oui forcément, se battre avec une jambe, un bras ou une tête en moins, c'est toujours plus délicat.

Non content d'avoir plusieurs moyens d'attaquer, notre guerrier a tout un arsenal sur lui. Bon, on ne sait pas trop d'où il peut arriver à sortir une immense lance, sa grosse épée et une arbalète, mais passons, les faits sont là : on peut adapter notre offensive selon l'adversaire. Plutôt pratique. Histoire de ne pas se contenter de rester loin et de marteler notre ennemi de projectiles, ces derniers sont en nombres limités.

Deadliest Warrior : Legends
Notre personnage peut se balader à loisir sur le lieu de l'affrontement et certains éléments peuvent même être détruits. On a donc une base assez bonne pour un jeu de combat... seulement voilà, si Deadliest Warrior : Legends passe assez bien au niveau de la théorie, c'est une tout autre affaire au niveau de la pratique. En effet, les armes longues sont plus souvent à privilégier avec une préférence pour l'attaque moyenne. Évitez les projectiles, de toute façon, ces derniers touchent rarement la cible. Contre un autre joueur, le challenge est moins prévisible, mais en ce qui concerne l'Intelligence Artificielle, les matchs peuvent se gagner avec un perfect très facilement.

Des idées, mais...Retour au sommaire
Deadliest Warrior : Legends
Les combats sont un véritable spectacle. Déjà, une petite cinématique introduit chaque combattant. Un régal quand on voit le mouvement laborieux des lèvres parfaitement décalées avec les déclarations du personnage. Aussi digne qu'une parodie des Feux de l'amour ! William Wallace pousse un hurlement et ses lèvres se mettent à bouger une fois dès qu'il n'y a plus de son. Pour une entrée fracassante, elle fait un certain effet, mais probablement pas celui escompté par Pipeworks.

Un des aspects dérangeants du titre est l'absence de barre de vie. Impossible de savoir combien d'attaques peut encaisser notre guerrier. Les seules indications disponibles sont le temps restant avant la fin du combat, le nombre de projectiles à notre disposition et enfin, la barre d'endurance qui se réduit si l'on enchaîne trop d'attaques. Une fois cette dernière vide, notre guerrier s'essouffle et aura besoin de quelques secondes pour récupérer. Pour le reste, on a droit à des ralentissements qui précèdent souvent le coup de grâce et, qui plus est, saupoudrés de collisions et d'effets aussi surprenants qu'aléatoires (un bouclier qui saigne !).

Deadliest Warrior : Legends
La fantaisie est également de la partie puisque l'on peut personnaliser ses combattants. Oui enfin, par personnaliser, n'espérez pas faire combattre Hannibal en coupe afro ou Alexandre Le Grand en tutu. Ici, il n'est question que de proposer d'autres couleurs pour les tenues de ces messieurs. Rose ? Orange ? Oh la belle bleue, et ça va siii bien avec mon beau bouclier (qui saigne) ! Qui a dit que le ridicule ne tuait pas ?

Des modes de jeux (très) particuliersRetour au sommaire
Deadliest Warrior : Legends
Le mode Arcade permet d'affronter tous les guerriers (dont son double) à savoir Alexandre Le Grand, Attila Le Hun, Gengis Khan, Hannibal, Hernan Cortés, Shaka Zulu, Sun Tzu, Vlad L'Empaleur et William Wallace. L'intérêt réside dans le fait de débloquer des armes et des armures selon le personnage joué.

La Campagne déstabilise un peu puisque cette fois le jeu prend la forme d'un jeu de plateau à la Risk. Après avoir sélectionné son guerrier, le but du joueur est de conquérir tous les châteaux ennemis. Pour cela, il dispose d'unités qui lui servira à progresser et conquérir des territoires. Une fois un château assailli, on retrouve les phases de combats classiques puisqu'il faudra obligatoirement vaincre le champion de ce dernier afin de pouvoir récupérer le territoire.

Deadliest Warrior : Legends
Pas très intéressant et avec une réalisation ni soignée, ni entraînante(les zones conquises donnent l'impression d'être colorées avec Paint), ce mode aurait peut être pu apporter un petit intérêt en multijoueur en ligne, mais non. Chaque guerrier a sa propre campagne et pour les plus fantaisistes, le mode « Jeu Libre » autorise n'importe qui à se battre sur la carte qu'il désire contre l'adversaire de son choix. Bon, ça ne rend pas vraiment le mode plus excitant, mais au moins on peut saluer la possibilité de laisser une certaine liberté au joueur pour se faire son scénario.

« I'm going to kiiiiiiill yoooouuu ! »Retour au sommaire
Deadliest Warrior : Legends
Au niveau du multijoueur, ce dernier remonte un peu la barre, en local en tout cas. Il est possible de faire des duels classiques (un contre un), ou de faire des équipes jusqu'à 4 guerriers. On retrouve également le mode campagne où cette fois, les joueurs pourront un peu mieux apprécier l'aspect stratégique. Des combats personnalisés peuvent également avoir lieu. Citons parmi eux le mode zombi et boucher qui ont la particularité de pimenter un peu les combats puisque l'un permet à son guerrier de poursuivre le combat même s'il est totalement démembré, quant à l'autre, il fait littéralement exploser son adversaire à la première blessure. Bon, c'est marrant deux minutes...

Des armes, armures et titres sont à débloquer pour chaque guerrier. Pipeworks espérait occuper le joueur afin qu'il en ait pour son argent. Bien qu'un multijoueur soit présent en ligne, Deadliest Warrior : Legends se savoure presque exclusivement en multijoueur local lors d'une soirée suffisamment arrosée histoire de faire oublier tous les défauts du jeu.

Deadliest Warrior : Legends est un de ces jeux qui nous laisse entre l'incompréhension la plus totale et le rire nerveux. La pilule serait mieux passée s'il s'agissait d'un jeu offert dans une boîte de céréales, mais quand on voit qu'il est vendu à 10 €, on a de quoi cesser de s'esclaffer. Rempli de maladresses et avec un gameplay qui aurait pu être intéressant s'il avait été mieux maîtrisé, le titre de Pipeworks n'offre finalement que des combats au déroulement improbable, aux collisions pas toujours justifiées et avec des ralentissements agaçants. Finalement, seuls les doublages ont de quoi devenir cultes tant ils sont risibles !
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 5.5
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bon
Moi je m'éclate avec ce jeux pour 10 euros j'excuse les défauts de ce jeu qui m'éclate de rire, si on regarde bien chaque combat il se passe souvent des choses plutôt marrante,les provoc me tue même si les lèvre des combattants ne bouge pas les décor sont cool , le jeu est gore a souhait ,c'est un bon jeux série B bien défouloir, plus réaliste que certain jeux japonais suivé mon regard vous savez suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : fred_joe
A éviter
dw nul, décevant et pire encore
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité