flechePublicité

Test Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 (PS3, Xbox 360) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 17 Avril 2014 , PS3 , Xbox 360

Les +

  • Plus vite amusant qu'un FIFA
  • Jeu solide dans l'absolu
  • Les quelques (vrais) ajouts
  • L'ambiance adéquate
  • La qualité des commentaires

Les -

  • Promesse de réalisme biaisée
  • Dispensable si l'on a FIFA 14
  • Bien moins riche que FIFA 14
  • Le rapport contenu / prix
  • Recyclage de contenus de CdM 2010
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
7.5

(86 votes)
Publiée le 16/05/2014 à 19:05, par Damien

Test de Coupe du Monde de la FIFA 2014, Brésil : un évènement coûteux

Comme il y a quatre ans, EA Sports revient avec un jeu Coupe du Monde, pas désagréable mais qui a du mal à justifier son prix.

A chaque Coupe du Monde de football, Electronic Arts profite de l'événement pour sortir, en complément de son FIFA, un jeu dédié à l'événement. L'année 2014 ne déroge pas à la règle, et c'est donc un certain Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 (que nous nommerons « CdM 2014 ») qui débarque sur PS3 et Xbox 360 pour attirer tous ceux qui auront les yeux rivés sur leur écran de télévision, du 12 juin au 13 juillet.

FIFA de JaneiroRetour au sommaire
Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014
A l'image de l'édition 2010, ce jeu estampillé « Coupe du Monde » hérite d'un bon nombre de bases de la série FIFA mais est, paradoxalement, fortement handicapé par l'amputation de certains de ses contenus. Il dit ainsi « adieu » aux clubs, à de multiples stades (CdM2014 en dispose d'une vingtaine, contre plus de 70 sur FIFA 14) et même à certains modes, comme l'Ultimate Team ou les matchs en 11 VS 11. Pour autant, le jeu est vendu au prix fort (jusqu'à 70 € dans certaines grandes boutiques) ; là où il n'aurait pas été illégitime de proposer - comme son concurrent PES - les contenus « Coupe du Monde » avec un DLC... à défaut de les intégrer d'office dans FIFA 14 - qui est censé couvrir toute la saison 2013-2014, après tout. Cela aurait été un beau geste de reconnaissance en direction des nombreux joueurs qui ont acquis, indiscutablement, la meilleure simulation de foot jamais créée.

Au-delà de cette considération pécuniaire, le titre nous ment clairement sur ses intentions. En effet, la jaquette nous vante « un réalisme inégalé » et, en pratique, le titre se montre nettement plus fantaisiste, rapide et tourné vers l'offensif que son aîné ; comme s'il reniait pas moins de 3 années d'évolutions positives. Les contre-attaques sont ultra-fréquentes et régulièrement assassines, les frappes fusent, les passes posent peu de problèmes, les parties de "billard" dans la surface sont légion, et les espaces se créent plus facilement sur le terrain. Et comme la différence entre les sportifs se fait plus mince que par le passé (sans doute pour que personne ne se sente frustré de prendre son équipe de cœur), tout joueur un brin offensif pourra ainsi courir aisément sur des dizaines de mètres sans se faire stopper.

Différents matchs du mode Coupe Du Monde


De « nouveaux vieux » contenusRetour au sommaire
De plus, les connaisseurs grinceront des dents en voyant qu'EA "réinjecte" des contenus présents dans les anciens « Coupe du Monde », qui ont été ensuite supprimés sur les FIFA suivants. Il y a évidemment le mode dédié à la prestigieuse compétition, au demeurant plaisant, qui permet de retracer le parcours de son équipe favorite, des éliminatoires aux phases finales, en passant par la liste des 23 (on peut modifier les joueurs et équipes élus).

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014
Mais aussi n'oublions pas l'apparition des sélectionneurs lors des parties (une dizaine sous licence : Deschamps, Capello, Del Bosque, Scolari...), les mouvements "festifs" des supporters - dans le stade ou en dehors - ou encore le système de barre colorée pour les tirs au but, similaire à celui de CdM 2010. Évoquons également le retour du mode « Deviens Capitaine », jouable à 4 et globalement très proche du « Deviens Pro », sauf qu'il est dorénavant possible de conserver une position idéale sur le terrain, en appuyant sur une touche - "orientation grand public" qu'on vous dit !

De bons restesRetour au sommaire
Attention néanmoins, tout n'est pas à jeter dans ce CdM 2014, loin de là ! Fort de certaines excellentes bases des FIFA, le jeu demeure en outre agréable à manipuler et solide sur ses appuis : l'I.A. se montre disponible, les stades et joueurs sont aisément reconnaissables, les animations s'avèrent variées, les options tactiques sont nombreuses, etc. Par ailleurs, le titre est tellement riche en réglages que l'on pourra aussi bien faire des parties de "football champagne", sans prise de tête, que des matchs plus exigeants, en passant un peu de temps à bidouiller (en baissant par exemple la vitesse, particulièrement accentuée par rapport à FIFA 14, en enlevant toutes les aides...). De plus, même s'il ne nous surprend pas et qu'il conserve quelques tares (quelques ralentissements, ombres disgracieuses ou collisions bizarres), CdM 2014 est visuellement très propre et fluide, avec quelques animations supplémentaires pour les gardiens.

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014
Ensuite, le contenu de CdM 2014 est globalement raccord avec l’événement et suffisamment étoffé pour nous permettre de nous amuser tout l'été. Il comporte en outre tous les stades brésiliens et pas moins de 200 équipes nationales sous licence. Mais aussi une soixantaine de défis scénarisés et liés aux qualifications, dont la plupart se débloquent en jouant (via la monnaie du jeu). Tantôt réels, tantôt fictifs, ces challenges nous proposent de remplir un objectif à partir d'une situation donnée : remonter au score en moins de X minutes, marquer X buts, etc. Dommage, cependant, qu'il ne s'agisse seulement que d'événements de cette Coupe du Monde, et qu'il n'y ait pas d'autres faits plus anciens issus des précédents tournois. De même, une mise à jour des effectifs serait clairement la bienvenue pour gommer certaines erreurs, comme la présence de Nasri et Abidal ou l'absence de Digne et Griezmann dans l'équipe de France.

Bien que limités à du face-à-face à deux joueurs, les modes multijoueurs font quant à eux globalement leur office, et le mode « Histoire de la phase finale » - qui se débloquera au début de l'événement - devrait encore allonger encore la durée de vie du titre. Précisons également que ce CdM 2014 apporte quelques idées fraîches comme des phases d'entraînement inédites, toujours appréciables, même si elles deviennent vite lassantes et biaisent à terme les statistiques des joueurs (ces dernières montant après chaque séance réussie).

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014
On note aussi quelques nouvelles options tactiques sur les coups de pieds de coin (on peut encourager nos coéquipiers à presser le gardien, à s'approcher du premier poteau...), un jeu de tête un peu plus fin, ainsi que l'ajout de nombreuses phrases de commentaires. À ce sujet, signalons que Frank Sauzée et Hervé Mathoux ont à nouveau fait un travail impeccable, et que leurs propos sont aussi riches en informations que cohérents (allusions sur les stades, sur les villes ou sur le passif de certaines équipes). Une fidélité que l'on retrouve avec l'interface du jeu, assez soignée, évidemment aux couleurs du Brésil, et de surcroît bercée par des musiques latines adéquates... Bref, on est bien dans l'ambiance.

CdM 2014 n'est absolument pas un mauvais jeu, mais il demeure indéniablement bien plus limité en contenu et moins profond / crédible que FIFA 14. La promesse d'« un réalisme inégalé » ne tient donc pas, et ce, malgré quelques petits ajouts ainsi qu'une dimension festive efficace (qui auront peut-être une place dans FIFA 15, qui sait ?). Du coup, les amateurs de simulation, qui possèdent déjà le dernier opus, passeront leur chemin ; les autres pourront s'y adonner sans problème et prendre du plaisir, mais à quel prix ?

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.5
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Excellentissime ! j'y joue encore en 2015 sur PS3 J'ai acheté ce jeu en Avril 2014 et je ne le regrette pas ! C'est le meilleur FIFA créé. FIFA 14 était beaucoup trop lent. Celui-ci est beaucoup plus rapide et réaliste. Les scores sont très serrés (je joue uniquement en ligne avec des internautes). J'ai un profil de joueur expert. FIFA 15 aurait été une grosse déception de la part des grands fans de FIFA14, j'ai donc suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : despe14600
Bof
nul pas sur xbox one et ps4
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
Name(r)[0];t.async=1;t.src=s;k.parentNode.insertBefore(t,k); })('http://m6lf.stickersapp.feeligo.com/feeligo.jeuxvideo.fr/loader'+o+'.js')}) (window,document,'flg',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));