flechePublicité

Nintendo 3DS XL : notre avis en dix points



Sortie le 25 Mars 2011 , Nintendo 3DS
Publiée le 25/07/2012 à 11:07, par Damien

Nintendo 3DS XL : notre avis en dix points

Voici nos impressions sur la Nintendo 3DS XL : confort de jeu, autonomie, poids, encombrement, finition, prix, photos, vidéo... Tout est là !

Pas moins de 16 mois après la sortie de la 3DS, Nintendo nous propose une nouvelle version de sa console portable. Baptisée 3DS XL, cette dernière mise sur le grand format, comme la DSi XL en son temps. Ce choix est-il judicieux ? La réponse, tout de suite, après un petit récapitulatif des caractéristiques de la bête.

Caractéristiques 3DS / 3DS XLRetour au sommaire
 Nintendo 3DSNintendo 3DS XL
(46 % plus grande)
Longueur134 mm156 mm
Largeur74 mm96 mm
21 mm22 mm
89,66 mm (3,53 pouces)123,95 mm (4,88 pouces)
76,71 mm (3,53 pouces)106,17 mm (4,18 pouces)
Taille du stylet96 mm
Poids235 g336 g
Autonomie de la batterieentre 3 h et 5 hentre 3 h 30 et 5 h 30


Prix et dateRetour au sommaire
Console Nintendo 3DS
La console débarque dès le 28 juillet en boutique, en 3 coloris (bleu, rouge et argent) et au prix de 199,90 euros. Soit environ 30 euros de plus que le modèle précédent. Compte tenu de l'évolution de la taille, de la carte SD et de l'autonomie, le prix paraît honnête... En tout cas pour ceux qui disposent déjà d'un chargeur de DSi / 3DS. Car dans le cas contraire, il faudra débourser environ 10 euros pour un chargeur officiel, voire 25 euros pour le kit "chargeur + socle de charge" de Nintendo (tous deux inclus avec la 3DS standard vendue à 169,99 euros). Dans ce cas, la différence de prix entre les deux modèles sera plutôt de 40 à 55 euros.

Poids / encombrementRetour au sommaire
Malgré un gain de 101 grammes, le poids de la console ne nous a pas paru trop gênant à l'usage (à titre de comparaison, la PS Vita pèse 280 g, soit 54 g de moins). Il nous invitera cela dit à avoir dès que possible un point fixe sur lequel se poser (table, bureau, genoux, etc.) pour jouer sur la durée sans trop forcer sur les poignets. Compte tenu de son gabarit, la 3DS XL est un peu plus délicate à transporter, même si sa finesse fait qu'elle a pu rentrer dans les grandes poches d'un jean de votre humble serviteur.

Prise en mainRetour au sommaire
Nettement plus large et longue que la 3DS standard, cette version XL est-elle agréable à tenir, à manipuler ? La réponse est globalement « oui ». D'abord, on apprécie particulièrement les bords lisses et arrondis sur les tranches. Ces derniers ne "rentrent" plus dans la main, ce qui est un plus appréciable sur la durée. Ensuite, les textures mates utilisées aussi bien à l'intérieur (façade, boutons, croix directionnelle) qu'à l'extérieur s'avèrent moins glissantes, moins sujettes aux reflets et traces de doigts.

Désormais placé sur la tranche droite de la console - comme sur DS Lite et DSi - vers l'interrupteur du Wi-Fi, le stylet paraît un peu plus facile à prendre ou à ranger en cours d'utilisation. Les gâchettes L et R sont plus grandes, Select, Start et Home deviennent de vrais boutons et l'accès au Circle Pad est un poil plus agréable pour les joueurs aux grandes mains (qui n'auront plus à plier le pouce), le port Carte SD change de place... mais globalement pas de révolution. Toujours pas de deuxième Circle pad donc, malgré la taille plus importante de la console. Dommage.

D'autant que, pour l'heure, Nintendo n'a pas officialisé d'extension Circle Pad Pro pour l'Europe. En parlant d'accessoires optionnels, notons que l'utile support fourni avec Kid Icarus : Uprising supporte la 3DS XL malgré son gabarit. Enfin, n'oublions pas l'ergot ajouté sur le curseur 3D coulissant de l'écran supérieur, afin de jouer plus sereinement en 2D ou avec la 3D relief au plus faible niveau. C'est toujours ça de pris.

Console Nintendo 3DS
Console Nintendo 3DS
Console Nintendo 3DS


Confort visuelRetour au sommaire
Assez paradoxalement, la 3DS XL est à la fois plus et moins confortable que son aînée. En effet, la grande taille des écrans apporte une très nette amélioration au niveau de la lisibilité des textes et éléments graphiques affichés. L'exemple le plus flagrant demeure Rayman Origins, qui se montre bien plus lisible et jouable sur 3DS XL que sur 3DS. On voit mieux les détails et obstacles dans les décors, les personnages interactifs... mais aussi les pixels car la résolution est strictement identique ! Autant être clair : si l'écran supérieur se rapproche de celui de la PS Vita (vendue à partir de 240 euros cela dit) en taille, il ne l'égale pas en terme de définition, de netteté, de contraste et de luminosité ; la technologie embarquée dans la 3DS XL restant similaire à celle de la 3DS.

Les pointilleux amateurs d'images précises déploreront ainsi un aliasing plus visible, même si l'on trouve que l'effet a été plutôt contenu étant donné la grande évolution de taille. D'autant que la dimension des écrans permet de jouer avec la tête un peu plus éloignée de ces derniers. Du coup, des jeux comme Mario Kart 7, Heroes of Ruin ou Theatrhythm : Final Fantasy s'en sortent étonnamment bien. Comme si Big N avait utilisé un système de filtre pour lisser les contours et rendre l'ensemble plus "propre", contrairement à ce que l'on avait pu constater sur DSi XL. Ainsi, il est fort probable que cela convienne à bon nombre de joueurs, et pas forcément qu'aux gens ayant des problèmes de vue.

Signalons enfin que les jeux DS (toujours compatibles) sont logiquement un peu plus impactés par le "grossissement", même si l'on s'étonne encore malgré tout du rendu acceptable des jeux assez récents comme SolatoRobo.

Console Nintendo 3DS XL
Console Nintendo 3DS


Nous l'avons dit plus haut, Nintendo a changé les matières de sa console : exit le brillant, bonjour le mat ! Certes, quelques aspects font un peu plus"cheap" (le stylet non rétractable, la disparition de la LED annonçant que l'image peut être perçue en 3D, le petit bruit de ressort de la gâchette lors de l'appui), mais globalement l'ensemble inspire plutôt confiance et la console nous paraît attrayante esthétiquement grâce à ses courbes élégantes et sa sobriété.

À noter tout de même que l’espace laissé entre l’écran supérieur - plus fin et donc moins protecteur que ses aînés - et la partie inférieure de la console, une fois cette dernière fermée, est suffisant pour faire entrer poussières, petits cailloux, pièces de monnaie ou autres. Une housse de protection ne sera pas superflue.

Lors de nos tests, nous avons constaté un gain moyen d'environ 30 minutes par rapport à la 3DS standard avec luminosité à fond sans économie d'énergie, Wi-Fi + 3D activés et de 45 minutes en enlevant simplement la 3D. Un gain pas si négligeable que cela compte tenu de l'autonomie assez faible de la console de base. L'autonomie reste malgré tout très variable (de 3h30 à 5h30) en fonction des usages, des jeux, de l'âge de la batterie, etc. À noter que la diode rouge invitant au rechargement fait des siennes plus tôt qu'avant (environ 1h avant l'extinction) et clignote ensuite pendant bien 45 minutes, contre seulement 4 minutes sur 3DS. Des soirées "disco" en perspective... Au moins, cela parait très difficile d'être pris au dépourvu.

Les points forts et faiblesRetour au sommaire
Les Plus
Action et textes plus lisibles
Les Moins
Chargeurs et kit de charge en option, faisant monter la facture
Les Plus
3D un peu plus rapidement / fortement perceptible
Les Plus
Meilleure immersion
Les Plus
Meilleure autonomie
Les Plus
Bords lisses sur les tranches
Les Moins
Toujours pas de second Circle Pad
Les Plus
Surface mate moins glissante et sujette aux traces
 
Les Plus
Un cran pour le curseur 3D coulissant
 
 
 
Les Plus
Carte SD de 4Go au lieu de 2
 


Console Nintendo 3DS
Elle nous faisait un peu peur et au final elle nous a plutôt agréablement surpris, malgré des technologies embarquées identiques à celles de la 3DS. Compte tenu de ses nombreuses qualités indéniables (taille d'écrans plus confortable, bords lisses, meilleure autonomie...), la 3DS XL constitue un choix tout à fait viable pouvant intéresser un nombre conséquent de personnes... et pas forcément que ceux qui ont des soucis de vue.

Cependant, quelques éléments négatifs (prix plus élevé, pas de chargeur de base, pixellisation assez contenue mais perceptible, moins "portable", toujours pas de 2ème Circle Pad...) font qu'on ne pourra pas la conseiller les yeux fermés à tous les joueurs, notamment ceux qui ont le regard pointilleux ou possèdent déjà la précédente. Le choix entre les deux versions de 3DS (vendues en parallèle dans le commerce) dépendra avant tout de votre tolérance visuelle, de votre budget et de vos habitudes de jeu (plutôt nomade ou pépère).

La bête sous toutes les couturesRetour au sommaire
Histoire que vous puissiez visualiser cette Nintendo 3DS XL sous tous les angles et en action, voici ci-dessous une vidéo commentée de présentation ainsi qu'un diaporama où la console est également comparée avec la 3DS classique et la DSi XL. Bon visionnage !

Avis #1 - Présentation de la 3DS XL (Japan Expo ...



Image: 1/29 | Lancer le diaporama
 
 
 
On commence par la boîte, assez proche de celle de la 3DS classique de mémoire. A noter que la console sera disponible en trois coloris : bleu, rouge et argent (celle que nous vous montrons aujourd'hui). Elle sera vendue dès le 28 juillet au prix de 199,90 euros, sans chargeur secteur (qui est identique à celui des 3DS, DSi et DSi XL).
La console est 46% plus grande mais paraît assez fine grâce à des lignes plutôt élégantes faisant la part belle aux courbes. Les LEDs à droite de la console sont inchangées, tout comme les capteurs optiques permettant de faire photos et vidéos en 3D. Seule la prise casque a changé de position et se trouve désormais sur le bord gauche de la console au lieu d'être au milieu. Ce qui paraît plus pratique pour écouter de la musique en mettant la 3DS XL dans une (grande) poche.
Derrière pas grand chose de nouveau, la console accepte toujours les jeux 3DS aussi bien que ceux prévus pour la DS. Seul l'emplacement du stylet a disparu pour apparaître sur la tranche (à gauche sur notre photo), non loin de l'interrupteur activant / désactivant le réseau sans fil.
Sur cette photo, on voit mieux le fameux stylet, accompagné du port Carte SD sur sa gauche (désormais sur cette tranche au lieu d'être sur celle de gauche). A noter que la 3DS XL dispose de base d'une carte mémoire SD de 4 Go au lieu de celle de 2 Go contenue dans la précédente version.
Les gâchettes L et R sont logiquement un petit peu plus grandes que celles de la 3DS classique.
De base, le stylet de la 3DS XL est plus grand que celui de la 3DS...
... par contre, il n'est plus rétractable et paraît un peu plus cheap car entièrement en plastique.
Les 2 capteurs photographiques produisant deux images légèrement différentes afin de rendre possible l'auto-stéréoscopique (3D relief sans lunette).
Comme annoncé, les écrans sont bien plus grands que ceux de la 3DS (90% de surface supplémentaire précisément). La résolution est par contre strictement identique.
On note que les boutons en façade (Select, Home et Start) sont désormais de vrais boutons.
La console n'est toujours pourvue (seulement ?) que d'un seul Circle Pad. Ce dernier est placé plus haut sur la console, ce qui est un avantage pour les personnes à grandes mains.
Comme sur la 3DS, l'écran du haut de la 3DS XL a plusieurs niveaux d'inclinaison. Il possède trois crans d'inclinaison contre deux pour la 3DS standard.
Les trois boutons Select, Home et Start en gros plan.
Les boutons X, Y, A, B sont toujours de la partie.
La petite LED qui permettait de notifier à l'utilisateur quand l'affichage en 3D stéréoscopique était possible a disparu, sans doute par souci d'économie.

Cette version XL gagne à l'inverse un cran au niveau du bouton coulissant, ajustant la profondeur de la 3D relief (sur la tranche droite de l'écran supérieur), qui permet de jouer plus aisément en laissant la 3D désactivée.
Le Circle Pad et la croix directionnelle n'ont visiblement pas changé.
Le capteur photo interne est toujours à la même place, dispose d'une résolution inférieure aux deux autres.
Placées l'une à côté de l'autre, les 3DS montrent clairement leur différence... de taille, pour le coup.
Pas de différence notable au niveau de l'épaisseur (consoles ouvertes ou fermées). Seules les lignes divergent.
Encore une fois, la différence de taille entre les deux modèles et particulièrement frappantes.
Sur cette photo, on s'aperçoit que l'écran du haut de la XL est moins épais que celui de la 3DS. Il semble ainsi moins « protéger » le stick, les boutons ou même l'écran tactile contre la poussière et autres petits éléments du quotidien qui pourraient se glisser dans ce nouvel espace.
Un petit coup d’œil du côté de l'autre tranche.
Sur cette photo, on voit bien la différence de taille entre les boutons L et R des deux consoles.
Petite photo comparative entre la 3DS XL, la DSi XL et la 3DS. On note que la DSi XL est la plus volumineuse et lourde de toutes.
Contrairement à la 3DS et à la DSi XL (brillantes), la 3DS XL a pris le parti de surfaces (intérieures et extérieures) mates. Elle paraît donc un peu plus sobre mais demeure moins sujette aux reflets, traces de doigt et glissements entre les mains.
En les regardant de côté, on s'aperçoit des quelques différences en les 2 modèles XL de Nintendo.
Avec cette vue, on s'aperçoit plus facilement que la DSi XL est un peu plus large que la 3DS XL.
Enfin, nous avons essayé de poser la 3DS XL sur le socle vendu avec Kid Icarus Uprising. La console tient sans problème et paraît plutôt stable. Notons au passage que Nintendo n'a pas confirmé pour l'heure l'arrivée de l'accessoire Circle Pad Pro (comprenant un socle, une gâchette et un second Circle Pad, bien pratique pour certains jeux comme le MGS Snake Eater 3D) en version XL pour l'Europe.


Article publié le 16 juillet 2012
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité
flechePublicité