flechePublicité

Présentation de tous les jeux Nintendo 3DS déjà disponibles au Japon Nintendo 3DS

Sortie le 25 Mars 2011 sur Nintendo 3DS
Publiée le 10/03/2011 à 17:03, par Nathan

Partager cette actu

Présentation de tous les jeux Nintendo 3DS déjà disponibles au Japon

Le line-up de sortie de la 3DS est souvent comparé à celui de la première console Sony venue, et plus particulièrement la PSP. Un jeu de baston, un Dynasty Warriors-like, un Ridge Racer et même un PES, que des titres qui faisaient parties de la puissance

À l'exception notable de Super Street Fighter IV 3D, la plupart de ses jeux ne se sont pas donnés la peine de proposer des modes deux joueurs, encore moins de modes en ligne. Par contre, ils disposent quasiment tous de l'offre « StreetPass » ce qui donne, en fonction des cas, l'impression d'avoir été bricolé à la va-vite pour profiter des possibilités de la console. Contrairement à (au hasard) Dragon Quest IX qui demandait au joueur de fermer sa console en gardant le soft toujours allumé, la 3DS installe un petit volume de données d'une quantité infinitésimale comparé à la SD Card de 2 Go fournie avec la console. Ainsi, le StreetPass n'exige plus la présence du dit-jeu dans le port cartouche pour faire son transfert de donnée. Une 3DS en mode veille suffit. Ce n'est pas toujours utile, certes, mais quelle avancée pour le futur. Ça, c'était pour le hardware.

Nintendogs + CatsRetour au sommaire
Nintendogs + Cats - French Bulldog & New Friends + Cats
Plus rien à ajouter à Super Street Fighter IV 3D, disséqué et analysé par les petites mains de Virgile qui arrive désormais, tout fier, à placer grâce à son skill légendaire, toutes ses furies grâce aux raccourcis de l'écran tactile. Passons tout de suite au plus gros morceau de barbaque, c'est-à-dire Nintendogs + Cats. Les gamers, les vrais, ricanent, mais quand on vend quelque chose comme 25 millions de cartouches dans le monde, on peut, en toute franchise ranger la série dans la catégorie des Killer-apps. Alors, c'est vrai, il y a des chats. Et en plus, ils sont assez réalistes les bougres. La preuve : ils ne font rien. On leur achète des meubles, on les nourrit, on les caresse, mais c'est tout. Le chien proposait au moins quelques features intéressantes, mais là, on reste un peu sur sa faim à moins d'être TRES précisément le public visé. Le StreetPass permet de faire des rencontres de chiens au parc avec les autres possesseurs que vous aurez croisé. Un produit calibré pour les cours d'école qui montre vraiment bien de quoi la 3DS est capable en matière de « simulation de réalité ».

gif : petite Flèche orange
Vidéo : Nintendogs + Cats - Toy Poodle & New Friends + Cats : Gameplay #1

Nintendogs + Cats - Toy Poodle & New Friends + Cats
Nintendogs + Cats - Toy Poodle & New Friends + Cats
Nintendogs + Cats - Toy Poodle & New Friends + Cats
Nintendogs + Cats - Toy Poodle & New Friends + Cats

Ridge Racer 3DRetour au sommaire
Ridge Racer 3D
Ridge Racer 3D donne l'impression étrange d'avoir insérée un CD de remix dans le lecteur de son autoradio. On retrouve les mêmes parcours, les mêmes musiques aux BPM survitaminés et seul l'effet 3D le distingue un peu des autres sorties d'usines Namco Bandai, habitué à être toujours présent dès qu'il s'agit de sortir un jeu de caisse en même temps qu'une console.

gif : petite Flèche orange
Vidéo : Ridge Racer 3D : Bande-annonce #3 : Introduction du jeu

Ridge Racer 3D
Ridge Racer 3D
Ridge Racer 3D
Ridge Racer 3D

PES 2011 3D
PES 2011 3D est celui qui se la joue le plus radin niveau options vu le niveau de la licence. Pas de mode en ligne contrairement à Street Fighter IV, une Master League au rabais, un poil trop de chargements, Konami a décidé de rendre sa copie à l'heure, mais en laissant une pauvreté de contenus indigne d'un PES habituel. Techniquement, ça tient la route, les sensations sont là, tout du moins si l'on déconnecte assez vite la 3D. On va dire que c'est une mise en bouche pour la suite, une proposition au rabais pour être disponible dans les temps.

gif : petite Flèche orange
Vidéo : PES 2011 3D : Bande-annonce #1

PES 2011 3D
PES 2011 3D
PES 2011 3D
PES 2011 3D

Samurai Warriors ChroniclesRetour au sommaire
Samurai Warriors Chronicles
Le cas de Samurai Warriors Chronicles est bien plus intéressant puisque la licence "Dynasty Warriors", née avec la PlayStation 2 a désormais 10 ans. Pas de comparaison possible avec les autres propositions médiocres sur GBA et DS, cette version Chronicle montre assez clairement que la 3DS n'est pas simplement qu'une DS qui aurait fait de la gonflette. Les personnages sont riches, colorés et assez nombreux. Ce "Musô" comme on dit au Japon, propose aussi une feature inédite, celle de zapper entre les personnages directement sur le champ de bataille, en appuyant sur leurs têtes moustachues et barbues sur l'écran du bas. Ainsi, les stratégies s'en trouvent enrichies et l’on est souvent obligés d'y recourir.

gif : petite Flèche orange
Vidéo : Samurai Warriors Chronicles : Gameplay #1

Samurai Warriors Chronicles
Samurai Warriors Chronicles
Samurai Warriors Chronicles
Samurai Warriors Chronicles

Super Monkey Ball 3DRetour au sommaire
Super Monkey Ball 3D
Super Monkey Ball 3D est plutôt un cas d'école. Bardé de menus, il propose grosso modo la même chose que d'habitude. Des niveaux Challenge comme ce qu'on avait l'habitude de traverser sur Wii en bougeant délicatement la Wiimote, des courses chacun dans sa bulle et même un mode qui n'est pas sans rappeler Smash Bros mais avec des bananes. En fait, sa principale originalité est également son talon d'Achille : on peut utiliser l'accéléromètre et remuer la 3DS dans la direction de la Monkey Ball. Mais du coup, on va perdre ce qui fait un peu la particularité de cette version, la 3D ! Comment garder le regard aligné sur une console qu'on est en train de bouger. Il y a là un problème conceptuel : on ne peut pas bouger la console ET en même temps maintenir la 3D. S'il y a bien une chose qui va filer des migraines et donner du boulot aux ophtalmos, c'est bien cela. À part ce cri « non au mélange des genres », on est face à un Monkey Ball type comme il y en a depuis des années, de la Gamecube à l'iPhone. Encore du terrain connu.

gif : petite Flèche orange
Vidéo : Super Monkey Ball 3D : Gameplay #2

Super Monkey Ball 3D
Super Monkey Ball 3D
Super Monkey Ball 3D
Super Monkey Ball 3D

Layton et le Masque des MiraclesRetour au sommaire
Professor Layton and the Mask of Miracle (3DS)
Enfin, il y a Layton et le Masque des Miracles. Alias Layton 5 si l'on suit l'ordre des sorties. Là où ça se complique (et qu'il va falloir penser très fort à Star Wars la nouvelle trilogie), c'est que l'aventure précédente (sur DS, toujours inédite en France) est la préquelle de Layton, ce qui nous permet de découvrir la genèse de la rencontre entre Hershel Layton et son jeune apprenti Luke. La vraie nouveauté pour une fois, c'est la 3D qui a été parfaitement optimisée. Level-5 se dirige de plus en plus vers un point & click classique avec des effets et des zooms parfaitement intégrés à l'ambiance et à la narration. Rien n'est superflu. Et puis l'histoire, le nerf de la guerre de Layton, vaut le détour pour un épisode classique dans son contenu, mais un très bon cru pour les fans.

gif : petite Flèche orange
Vidéo : Professor Layton And The Mask of Miracle : Bande-annonce #1

Professor Layton and the Mask of Miracle (3DS)
Professor Layton and the Mask of Miracle (3DS)
Professor Layton and the Mask of Miracle (3DS)
Professor Layton and the Mask of Miracle (3DS)

Puzzle Bobble UniverseRetour au sommaire
Puzzle Bobble Universe
Et puis, pour le pire jeu de lancement nippon, notre cœur balance. D'un côté, nous avons Puzzle Bobble Universe qui nous ressort exactement le même jeu. Attention, on adore. Mais avec un décor 3D interdit aux migraineux et surtout une coquille vide. Sans multijoueurs, juste un mode Puzzle, on est devant, peu ou prou, le même que les versions Saturn et PsOne du jeu (15 ans, oui) avec à peine un mode Challenge plié presque aussi vite.

Combats de Géants : Dinosaures 3DRetour au sommaire
Combats de Géants : Dinosaures 3D
À côté, Combats de Géants : Dinosaures 3D fait presque mine d'être un jeu chiadé alors qu'on a vu des gameplays plus fouillés sur des applications iPhone 10 fois moins chères. On incarne un dino, au choix, qui doit tuer trois ou quatre de ses congénères dans des jungles-corridors. Et on sent la lassitude monter, rien que de l'expliquer. Et puis pas le choix, on se tape quand même des combats qui se résument à un Punch Out préhistorique. Rendez-nous Mohamed Ali !

C'est donc un line-up mi-figue mi-raisin qui sera testé en détail par nos soins. Destiné à jouer sur la nostalgie de la génération précédente de portables, Nintendo préfère laisser la part belle aux jeux tiers plutôt que d'imposer un jeu massif qui mette tout le monde d'accord. C'est une stratégie commerciale risquée qui parie à fond sur les nouveaux gadgets vraiment intéressants de la console. Et puis il fallait que Nintendo donne sa chance aux éditeurs tiers, ce qui est fait avec ce lancement ! Si vous avez aimé le démarrage de la PSP ou l'envolée « Touch Generation » de la DS, vous y trouverez sans doute votre compte. Mais en l'état, ce n'est pas la peine de vendre un rein ou de se fatiguer les yeux dessus. La 3DS attendra donc encore un peu sa vraie killer-apps indiscutable.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Partenaires Jeuxvideo.fr

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité