flechePublicité

Preview Console Nintendo 2DS (Nintendo 3DS) : sur JeuxVideo.fr



Sortie le 12 Octobre 2013 , Nintendo 3DS

Preview

  • Ce n'est pas un hasard si beaucoup ont cru au canular lorsque Nintendo, le 28 août dernier, a annoncé la 2DS. Loin d'être un fake , la prochaine portable de Big N sort effectivement de nulle part, surprenant jusqu'au prestataire de communication français de la marque, prévenu la veille comme s'il s'agissait d'un vulgaire nouveau Léa Passion. On a depuis eu l'occasion de nous essayer à cette...
La note des internautes
6.8

(85 votes)
Publiée le 12/10/2013 à 10:10, par Maxence

Console Nintendo 2DS : on a tout compris !

Après une session de prise en main de la future 2DS, l'heure est aux gâteaux.

Ce n'est pas un hasard si beaucoup ont cru au canular lorsque Nintendo, le 28 août dernier, a annoncé la 2DS. Loin d'être un fake, la prochaine portable de Big N sort effectivement de nulle part, surprenant jusqu'au prestataire de communication français de la marque, prévenu la veille comme s'il s'agissait d'un vulgaire nouveau Léa Passion. On a depuis eu l'occasion de nous essayer à cette fameuse 2DS et on a tout compris (c'est qu'on est des génies, à JeuxVideo.fr).

Le chargeur est inclus !Retour au sommaire
Console Nintendo 2DS
La Nintendo 2DS est-elle un produit opportuniste sorti de l'imaginaire bien terre-à-terre d'un obscur département marketing ? C'est vrai qu'elle ne semble pas issue d'une d'intuition créative ni justifiée par une réelle place vacante laissée sur le marché par une 3DS vacillante (la belle cartonne plus que jamais dans les charts). Elle ne témoigne pas non plus d'une volonté d'offrir une nouvelle « nouvelle façon de jouer ».

Tiens, on peut chopper des écrans tactiles pas chers et le cours du plastique est en baisse. On a aussi un vieux stock de boutons Start et Select de DSi qu'on pourrait réutiliser. Ah, et on a des associations de parents aux fesses qui râlent de devoir sans cesse vérifier que leurs rejetons de moins de sept piges n'activent pas la 3D, qui leur est fortement déconseillée. On a qu'à faire une nouvelle console, on la balancera juste avant Noël. Pis y'a Pokemon qui débarque en même temps, ça pue le jackpot c't'histoire. Faut pas qu'on oublie le chargeur dans le pack, cette fois, on était passé pour des cons la dernière fois...

C'est, très schématisé et réducteur (on aime aussi la facétie), ce qui a dû se passer chez Nintendo au moment d'envisager l'arrivée d'une petite bâtarde dans la famille DS. 180 millions de consoles à clapet style Game & Watch vendues en neuf ans, et pourtant on repasse à un modèle « de plain-pied  » abandonné depuis près de dix ans. On vire l'affichage 3D de l'écran supérieur, après en avoir fait des caisses sur la stéréo sans lunette lors de l'annonce du premier modèle. Décidément, cette console est une énigme, même si sur ce dernier point il faut reconnaître que peu de jeux justifient vraiment la feature, que jusqu'à 12% du public (selon les experts) y est insensible et que l'autonomie déjà maigrelette en prend un coup supplémentaire sur la caboche.

Un trailer de présentation de la console


Le voile se lève malgré tout une fois la console en pogne. Le look plastique moulé tranche un peu avec le brillant de la 3DS et le mat du modèle XL : on a plus l'impression d'avoir un jouet entre les mains. Le positionnement est clair : attirer les têtes blondes et surtout leurs parents, un peu lassés de ramasser les charnières d'écran après chaque trajet en bagnole, jusqu'à ce petit camping ardéchois pas dégueu ou la villa de la belle tante dans le Cantal (c'est pour l'immersion). On n'a pas osé balancer la console (en version finale jouable, pas un hideux prototype comme cela se fait en téléphonie) contre un mur histoire de tester sa résistance, mais la compacité de l'ensemble lui octroie un bon « +5 » en Défense, même si du coup les écrans sont un peu plus exposés qu'avant aux rayures.

HEY ! LE CHARGEUR EST INCLUS !!§§§Retour au sommaire
Pour le reste, c'est une histoire de chiffres. Proposée à 130 euros environ, la console est 25/30 euros moins chère qu'une 3DS classique et 65 de moins qu'une XL (j'ai ajouté le prix du chargeur, évidemment). À ce tarif préférentiel, « d'appel » comme on dit dans les mauvais cours de marketing de la fac de Dijon (ça, c'est pour la nostalgie), le son passe de Stéréo à Mono (du moins sans casque), l'autonomie et le poids ne bougent pas d'un iota et on perd donc la possibilité de regarder les zolis graphismes en 3D. On y gagne par contre 2 Go de carte SD (4 Go fournis contre 2 sur 3DS), des boutons Start et Select plus naturels et une console qui tombe globalement bien dans les mains, petites ou grandes.

Les gâchettes, qui s'activent désormais sur une surface plus grande qu'avant, sont nettement plus accessibles et confortables que sur les autres modèles. Le fait de tenir la console par le haut, et non plus par le bas - et ce, même en utilisant le stylet - est également un gros plus, notamment pour les pachydermes comme moi qui aiment jouer vautrés. Le design de la bête, forcément plus imposante que n'importe quelle autre console nomade, sera il est vrai une affaire de goût. Qui, comme le disait Picasso, est l'ennemi de la créativité (toujours classe une citation de Picasso dans un article). Reconnaissons donc le mérite de Nintendo qui a eu l'audace de repenser sa machine-tirelire, pourtant au top de sa forme, avec un design forcément moins intimidant pour le quidam, conscient d'acquérir un jouet plus qu'un objet technologique précieux et fragile. Tout Nintendo résumé en une machine, en somme.

Console Nintendo 2DS
Console Nintendo 2DS - Blanche/rouge
La version noire a reçu nos faveurs (Pauline et moi). Vous saviez que le chargeur était inclus ?

Seul vrai souci d'ergonomie rencontré lors de notre session de jeu : la mollesse extrême de la croix directionnelle, qui ne « clique » plus comme celle des modèles précédents. Les réfractaires au style si particulier du stick de la portable - qui n'a pas changé d'un pouce ici - risquent donc fort de déchanter lors de leur première prise en main de ce Chamallow directionnel. Le cran du bouton de veille est quant à lui bien marqué, ce qui évitera bien des déconvenues compte tenu de son positionnement sur la tranche inférieure de la machine. Une fois passée la surprise initiale et le nouveau positionnement des mains intégré, la Nintendo 2DS s'avère donc tout à fait agréable à manier (hormis la croix, donc).

Si le positionnement de la machine laissera songeurs les joueurs de plus de sept ans, difficile de reprocher grand-chose à la 2DS. On aurait certes aimé qu'elle perde un peu de poids ou qu'elle gagne en autonomie, que la croix directionnelle soit un peu plus virile et que le prix soit encore plus agressif (130 dollars + 13 dollars de taxes = 109 euros, pas 130...). On aurait certes mieux compris l'arrivée d'un tel modèle dans deux ou trois ans, façon PS One en fin de vie qui s'ouvre à toutes les bourses. Il faut dire qu'on est chiants, nous.

Il n'empêche qu'en l'état, la machine a de solides arguments à faire valoir (solidité, sobriété, prise en main) auprès du public influenceur auquel elle s'adresse, et que son prix doux fera sûrement sauter quelques barrières mentales aux parents cherchant à monnayer leur tranquillité. Il faudra évidemment jauger le comportement de la bête sur la durée (défauts éventuels de fabrication, tenue de charge, etc.), mais la 2DS apparaît, à la lumière de cette prise en main, comme un astucieux coup du briscard Nintendo plutôt qu'une escroquerie innommable d'un constructeur en peine avec sa machine de salon. Sortie prévue le 12 octobre.

Console Nintendo 2DS

À noter que dans le pack de 3DS XL, le chargeur n'est PAS inclus.

fleche orange
Article initialement publié le 6 septembre 2013
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Console Nintendo 2DS

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité