flechePublicité

Test Conker : Live And Reloaded (Xbox) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie Juin 2005 sur Xbox

Les +

  • Univers déjanté.
  • Humour omniprésent.
  • Jouabilité au top.
  • Graphisme excellent, surtout les différentes mimiques de Conker.

Les -

  • Terriblement addictif.
  • Propos à ne pas mettre entre toutes les oreilles.
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
8.8

(18 votes)
Donner votre avis
Publiée le 17/06/2005 à 15:06, par Nico

Partager ce test

Conker: live and reloaded : Attention écureuil belliqueux.

Attention Mesdames et Messieurs, les écureuils ne sont pas les petits animaux si sympathiques que l'on peut rencontrer au parc de la Tête d'Or. J'en connais...

Conker : live and reloaded
Attention Mesdames et Messieurs, les écureuils ne sont pas les petits animaux si sympathiques que l'on peut rencontrer au parc de la Tête d'Or. J'en connais un qui a sévi il y a quelques années sur N64 et le voilà de retour sur Xbox. Il est malpoli, cupide et il boit. Remarquez, c'est peut-être une exception parmi le peuple qui mange des noisettes. En tout cas, on s'éclate avec lui.

Bienvenue au Coq-Mitaine.
Vous ne connaissez pas ce fameux bar, endroit où les vétérans Tediz et Écureuils se donnent rendez-vous pour boire un coup et se souvenir des guerres passées. D'ailleurs, avant d'entrer dans ce lieu mythique, un petit passage par le livret va te permettre d'éviter d'être ridicule au milieu de tous ces héros. La première chose qui saute aux yeux est la qualité graphique du livret et surtout son humour.Le menu qui se situe dans le bar nous permet, en choisissant ce que l'on veut faire, de visiter cet endroit. Deux grosses possibilités : un mode multijoueur très complet et surtout bien fourni et le mode solo remake de l'épisode N64 : "Bad Fur Day". On peut passer par les options où l'on règle la visée et les vibrations. Comme le dit la notice, on ne va sur les options que si on s'ennuie grave. Et pour s'ennuyer avec Conker, il faut le vouloir. On va passer de nombreuses heures en compagnie d'une bestiole pas recommandable du tout.

Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded

Courtes présentations.
Conker sort du bar complètement bourré et décide de rentrer chez lui. Seulement, tout ne se déroule pas comme il l'entend et rentrer éméché est un peu difficile. Il va d'abord rencontrer un épouvantail qui va lui indiquer les premiers mouvements. Sympa le petit tutoriel. On commence par prendre la première claque : on passe des cinématiques au jeu sans que la différence soit trop grande. Je regarde donc la vidéo, j'attends et je m'aperçois que je dois prendre en main l'écureuil. Mince alors c'est super beau. Et je n'en suis qu'au début. On fait connaissance alors avec des boutons posés sur le sol. Lorsque l'on passe dessus, une ampoule apparaît au-dessus de Conker lui indiquant qu'il a une action à réaliser. Il suffit d'appuyer sur le bouton B. On ne sait jamais ce qui va se passer et c'est génial. Prendre une aspirine, se transformer en enclume, tout est possible et cela dépend de la situation et du bouton sur lequel on se pose. Terrible.Je continue mes pérégrinations dans ce superbe monde. Humour, dérisions, cupidité et propos provocants sont les maîtres mots de cet épisode. Conker possède tous les pires défauts : il boit, il jure, il n'aide les autres qu'en contrepartie d'une somme d'argent. Tout cela pour notre plus grand plaisir. Bien évidemment, il ne faut pas mettre ce soft entre toutes les mains, mais il faut également savoir le prendre au second degré. Heureusement, le soft a conservé les voix originales et des sous-titres français sous forme de bulles sont disponibles. Les mots les plus injurieux sont remplacés par des caractères tels que #&. La bande-son est magnifique, les thèmes collent parfaitement à l'action. Par exemple, la musique du niveau où l'on doit trouver de la bouse est complétée par des bruits de pets. Bruits qui viennent d'un personnage monstrueusement beau. Les bruitages sont tout aussi excellents donnant énormément de peps à l'ensemble. Coup de cœur pour la liasse de billets qui insulte Conker.

Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded

Du très grand délire.
Si je raconte que j'ai rencontré une fourche vivante, une liasse de billets qui fume le cigare et qui nous insulte, un tas de bouse gigantesque qui parle ou alors un gros bourdon infidèle, vous allez me prendre pour un fou. Les développeurs ont remanié l'environnement graphique ainsi que l'histoire. Pour ceux qui ont vécu le scénario sur N64, de nombreuses surprises vous attendent. Jeu de plates-formes non linéaires, Conker propose de découvrir divers univers tous interconnectés. Si on reste bloqué à un endroit, on peut tout à fait revenir en arrière et réaliser autre chose en attendant. Seuls de courts temps de chargements indiquent que l'on passe sur un autre niveau.Graphiquement, il s'agit de l'un des plus beaux jeux disponibles sur Xbox. On peut même compter les poils sur la queue de l'écureuil. Les couleurs pètent dans tous les sens, tout en restant en adéquation avec les environnements. La bouse reste marron, l'écureuil roux et pourtant on en prend vraiment plein les mirettes. Lorsque l'on tue des ennemis, des giclées de sang se mettent sur l'écran. Pleins d'autres effets sont disponibles et tirent ce soft vers le top 5 des meilleurs titres Xbox. Les niveaux multijoueurs sont vraiment riches en effets spéciaux. Peut-être même trop. Il arrive que l'on ne sache pas trop quoi faire et surtout que l'on ne voie pas tout à cause de ce déluge d'effet. Les niveaux sont immenses autant en longueur qu'en hauteur. Il va falloir tout visiter pour tirer profit de ce superbe titre.

Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded

Que du plaisir.
Qui dit jeu de plates-formes dit jouabilité au top pour éviter de s'énerver. Rare nous prouve encore une fois son savoir-faire. Quelques phases sont un peu délicates, mais le reste passe comme dans du beurre. On progresse doucement au rythme de l'aventure sans jamais être bloqué par la jouabilité. On saute, on plane quelques instants avec la queue qui tourne, deux vues disponibles pour contrôler l'écureuil. Tout le monde peut s'essayer et prendre énormément de plaisir. La manette est très bien configurée.

Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded


Conclusion

On l'attendait celui-là, et il ne nous déçoit pas. Pas de langue de bois entre les personnages, juste de bonnes grosses insultes et de l'humour bas placé. Comment en prendre plein les yeux tout en se faisant plaisir avec la jouabilité et en se tordant de rire ? La réponse est simple : en jouant à Conker Live & Reloaded. On combat un monstre constitué de paille et qui en fait s'avère être un robot, puis on aide un gros bourdon qui veut butiner un tournesol femelle à gros sein. On nage en plein délire. Il est bien sûr déconseillé aux moins de 16 ans. Donc, tous ceux qui ont plus de 16 ans doivent absolument essayer Conker. A acheter d'urgence (le rire est un bon remède contre différentes maladies).


Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded
Conker : live and reloaded
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Ronan_Berthelot
Très bon
Cete fois Rare (créateurs de Donkey Kong Country, GoldenEye007, Banjo Kazooie...) est de retour en proposant le remake de son grand classique Conker's Bad fur Day ! Vous traverserez des mondes haut en couleurs parodiant les derniers films (Matrix, Van Helsing, Soldat Ryan ou Gladiator). Le mode multijoueur, lui entièrement refait est maintenant plus classique, et conf suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

NEWSLETTER

Reçois gratuitement les news par mail !

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

flechePublicité
flechePublicité