flechePublicité

Test Call of Duty : Modern Warfare 3 (Xbox 360, PS3, Nintendo Wii) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 08 Novembre 2011 , Xbox 360 , PS3 , Nintendo Wii , Plus de tests sur PC

Les +

  • La campagne spectaculaire
  • Le traitement sonore explosif
  • Le mode Spec Ops
  • Le multijoueurs accessible aux débutants...
  • ...mais exigeant pour qui veut scorer !
  • Le système d'XP pour les armes / Strike Packages
  • Partie gratuite de Call of Duty Elite

Les -

  • Le pitch convenu
  • Le moteur graphique vieillissant
  • L'IA déplorable
  • Aucune vraie nouveauté en multi
  • Les DLC prévus d'avance
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
6.8

(11 votes)
Publiée le 08/11/2011 à 09:11, par Guillaume C.

Test de Call of Duty : Modern Warfare 3. Le vétéran toujours d'attaque ?

Infinity Ward nous avait laissé il y a deux ans avec un Modern Warfare 2 haletant en solo et costaud en multi. Le studio californien peut-il encore faire mieux avec la licence phare d'Activision ?

Modern Warfare est un série à part, même au sein de la série Call of Duty, où Treyarch et Infinity Ward jouent l'alternance pour le compte d'Activision. C'est LE blockbuster de l'éditeur, le FPS grand spectacle incontournable pour qui aime les jeux de tir. Call of Duty : Modern Warfare 3 doit constituer le point culminant de l'expertise cumulée ces dix dernières années par Infinity Ward (tout en profitant des ajouts judicieux de Treyarch l'année dernière). Une apogée de la maîtrise du grand spectacle au sein de la campagne principale, et un aboutissement de l'expérience multijoueurs. En somme, ce troisième opus se doit de faire mieux que Modern Warfare 2 et Black Ops réunis pour continuer de revendiquer le statut de référence. Car il est, cette année plus que les autres, attendu au tournant.

Full Lethal MarketRetour au sommaire
Call of Duty : Modern Warfare 3
Call of Duty : Modern Warfare 3 se divise en trois modes de jeu complètement indépendants les uns des autres. Spec Ops, Campagne, et multijoueurs. La campagne principale, composée de trois actes, propose son habituel patchwork de missions articulées autour d'un événement militaire principal. Makarov y est toujours l'antagoniste majeur. L'ultra-nationaliste russe sent que la guerre entre les États-Unis et la Russie est sur le point de prendre fin. Afin d'atteindre son but utopiste de « nouveau monde », il tente de déclencher l'apocalypse en s'emparant des codes de lancements nucléaires soviétiques. Une fois que Washington sera arrosée de missiles à longue portée tirés depuis Moscou, l'aversion entre les blocs Ouest et Est demeurera scellée et toute paix deviendra impossible.

Gameplay #6 : gunfights en plein air (PS3)



Call of Duty : Modern Warfare 3
Modern Warfare 3 nous fait incarner quatre personnages différents : Frost de la Delta Force US, Andrei Karkov du FSO (protection rapprochée du Président russe), Burns du SAS (Special Air Service britannique) ainsi que Yuri de la Task Force, aux côté de Price, Soap et Nikolai que l'on a le plaisir de retrouver. D'ailleurs, cette dernière équipe est aujourd'hui désavouée par l'armée américaine, et ses missions sont surtout de l'ordre de l'officieux. Malgré tout, Price caresse toujours l'espoir de neutraliser définitivement Makarov et de laver son honneur de militaire considéré à tort comme un traître par sa patrie. D'ailleurs, la dernière mission ne s'effectue pas avec Yuri, mais avec un Price déchaîné faisant passer John Rambo pour un troufion du dimanche à peine capable de tenir un 9mm. Vous allez adorer !

Une mise en scène qui prend aux tripesRetour au sommaire
Call of Duty : Modern Warfare 3
De New-York à Paris, en passant par Berlin ou encore Londres, Modern Warfare 3 ne laisse aucun temps mort. La campagne principale est intense de bout en bout. De l'hollywoodien en pagaille, à la limite du gavage de spectaculaire. Si le pitch est un tantinet classique, à mi-chemin entre la série « 24 » et un film de guerre moderne truffé d'effets spéciaux, il tient en haleine jusqu'à la fin. Rares sont les jeux paramilitaires qui peuvent se targuer d'inciter le joueur à vouloir connaître la suite. Des fusillades dans un avion qui décroche laissant tout le monde en apesanteur, une course-poursuite en tout-terrain dans le métro londonien, une exploration de parking souterrain au char d'assaut, tout explose et s'effondre dans la démesure jubilatoire la plus totale. Il est d'ailleurs assez saisissant, pour nous Français, de voir Paris brûler.

Call of Duty : Modern Warfare 3
Ces séquences de surenchère de détonations et de destructions ne sont pas les seules à nous maintenir en exaltation. Les missions de la Task Force se déroulent par-delà les lignes ennemies, par conséquent elles sont régulièrement constituées de passages où l'on doit faire preuve de discrétion. Même si tout est rigoureusement scripté, cela ne nous empêche pas d'angoisser durant les passages d'infiltration à plat ventre au cœur d'une nuit orageuse ou d'enrager de ne pouvoir venir en aide à des civils arbitrairement exécutés : chaque passage a été conçu de manière à marquer les esprits. Ça n'est pas nouveau pour un Call of Duty, mais cela fonctionne toujours admirablement : Modern Warfare 3 vend du drame en treillis. La ficelle semble parfois un peu grosse, les rebondissements sont souvent prévisibles, mais quel pied !

Beaucoup de bruit, mais le reste ?Retour au sommaire
Le traitement sonore, que l'on peut qualifier de retentissant, participe lui aussi au spectacle. Au-delà de la bande-son, le travail effectué sur les effets de détonations contribue à nous plonger au cœur de l'action. Surtout le surdosage des graves à se déchirer le subwoofer (il ne faut pas être sensible des tympans). Le moteur graphique, par contre, traîne sa patte avec les années. Attention, ce n'est pas fondamentalement moche, loin de là, c'est juste qu'une excellence s'est perdue avec le temps. La configuration datée de nos consoles n'y est pas étrangère et la concurrence ne fait d'ailleurs guère mieux dans ce domaine sur ces machines. Cela n'enlève toutefois rien au plaisir, et seuls les plus exigeants trouveront à redire sur le léger aliasing des ombres ou sur certaines compressions rustiques de textures.

Call of Duty : Modern Warfare 3
Call of Duty : Modern Warfare 3
Call of Duty : Modern Warfare 3
Modern Warfare 3 compense sa réalisation un peu juste par une overdose de moments chocs


Le point qui fâche le plus, c'est l'intelligence artificielle, toujours aussi faible. Les ennemis tiennent leur position contre vents et marées, même si l'on leur lance une grenade flashbang aux pieds. Leur seul sursaut de connexion neuronale concerne la présence d'une grenade explosive non loin d'eux qui les pousse à s'éloigner du danger. Ne comptez pas sur cette masse de veaux pour essayer de vous encercler ou de s'adapter à votre stratégie d'approche (pour peu que vous arriviez à trouver l'un des rares chemins de traverse dans ces longs couloirs). Il est incontournable de régler d'emblée la difficulté en Vétéran pour avoir un challenge, sauf si vraiment vous débutez en FPS. Sinon, la campagne ne tiendra pas six heures et, hormis la collecte d'Intel, la rejouabilité est fantomatique.

Du Time Attack et du SurvivalRetour au sommaire
Call of Duty : Modern Warfare 3
Avant de s'attaquer au gros morceau qu'est le multijoueurs, il nous faut aborder le mode Spec Ops. Un mode de jeu jouable seul ou à deux, en ligne ou en écran partagé. La première moitié de ce mode, Mission, propose d'effectuer des raids éclairs à terminer dans un temps imparti. Des objectifs à accomplir sur des cartes inspirées de celles de l'histoire principale. Ainsi, on peut refaire la même mission qu'en solo dans l'avion présidentiel russe, mais du côté des preneurs d'otages cette fois-ci. Certaines parties imposent le jeu à deux car leur contenu n'aurait aucun sens en solo. C'est le cas du raid reprenant le début de la map londonienne. Un joueur dirige des tourelles automatiques depuis un écran de sécurité pendant que l'autre progresse sur le terrain grâce à la puissance de feu de son allié tout en le faisant passer d'un poste de tir à l'autre à chaque checkpoint.

Gameplay #9 : un peu de spec ops



L'autre mode de jeu du Spec Ops, le Survival, donne l'opportunité aux joueurs d'affronter des vagues successives d'ennemis jusqu'à ce que mort s'en suive, sur les maps issues du multijoueurs. Les différents assauts de l'IA sont constituées de soldats armés crescendo, de chiens/hyènes d'attaque, mais également de certains Strike Packages tels que les hélicoptères d'attaque ou encore les Juggernauts surpuissants et coriaces. Les kills et la réussite d'une vague rapportent de l'argent, ce qui permet de racheter des munitions ou des armes plus puissantes sur les trois points de ravitaillement : l'un pour les armes, l'autre pour les projectiles et le dernier pour les Strike Packages. Un mode de jeu palpitant, obligeant une coopération de tous les instants, et dont le surnombre d'adversaires compense la faiblesse de l'IA.

Un multijoueurs grand public...Retour au sommaire
Call of Duty : Modern Warfare 3
Une fois la campagne terminée et les Spec Ops essayées, nous sommes fins prêts pour nous lancer dans le cœur du jeu de Call of Duty : Modern Warfare 3, son mode multijoueurs. Le nerf de la guerre, représentant l'intérêt majeur du genre FPS. Forts d'une expérience solide en la matière, les développeurs d'Infinity Ward ont produit ce qu'ils savent faire de mieux : un jeu en ligne pouvant regrouper débutants et confirmés au sein de parties d'une fluidité exemplaire.

Call of Duty : Modern Warfare 3
Le multi est des plus accessibles pour celui qui n'a jamais mis le doigt dans un Call of'. L'accomplissement de challenges permet de faire du niveau sans forcément être un tireur d'élite. La prise en main, quoi que plus exigeante qu'en solo car privée de visée assistée, demeure également l'un des atouts de Modern Warfare 3. Le matchmaking est également au service de l'équilibrage permanent entre les joueurs. Ceux qui ont réalisé les plus gros scores sont, dès la manche suivante, répartis dans chaque équipe. Seul le deathmatch où chacun défend son steak est un cimetière à newbies, dans tous les autres modes jeu il est largement possible de tirer avantage des parties peu importe son niveau.

Call of Duty : Modern Warfare 3
Comme de coutume avec le système d'expérience, le passage au niveau supérieur permet de débloquer de l'armement, des perks (atouts), mais aussi la création de classes personnalisées permettant de créer le combattant qui nous correspond le mieux. Les armes, elles, ont leur propre jauge de progression liée à leur utilisation répétée au conflit. Ainsi, on peut se spécialiser tôt avec un calibre, lui débloquant prématurément de nombreuses améliorations. Une lunette, un viseur intermédiaire ou bien un silencieux ? L'unité étant la règle d'or, il est vital d'effectuer le bon choix en fonction de sa façon de jouer. Il est également possible d'attacher à nos calibres l’une des compétences disponibles, comme par exemple la réduction du recul, un faible temps de recharge ou bien des dommages accrus.

Principalement axé sur le « run & frag », le multi récompense également les soldats émérites en leur accordant des Strike Packages de plus en plus efficaces suivant le nombre de kills consécutifs réalisés. Ils sont à choisir au nombre de trois parmi une bonne quinzaine avant chaque partie. On peut la jouer petite confiance, en optant pour les caisses de ravitaillement, la détection radar et le missile balistique qui ne réclament respectivement que deux, trois et cinq frags d'affilés. Les énervés peuvent opter pour plus violent, comme les tirs de support aérien ou le bien le terrible Juggernaut, véritable Némésis des champs de bataille à incarner après un enchaînement de 18 victimes sans passer l'arme à gauche.

… Sans la moindre prise de risqueRetour au sommaire
Call of Duty : Modern Warfare 3
Si l'on ne peut rien enlever au fun et à la convivialité d'un multijoueurs qui a déjà fait ses preuves, on regrette assez rapidement l'impression de déjà vu qui se renforce avec le temps. On compte certes de nouveaux modes de jeu, comme Kill Confirmed (on marque des points en ramassant les dog tags de nos victimes) ou Team Defender (une capture du drapeau où le porteur devient ensuite le VIP à défendre le plus longtemps possible), mais rien de novateur dans une mesure où l'on trouve des équivalents depuis des années dans d'autres FPS. Pire encore, certains modes repris de Black Ops (réservés aux matchs privés) ont été vidés de leur intérêt.

Call of Duty : Modern Warfare 3
One in the Chamber, par exemple, est privé de kill systématique à l'impact. Donc à moins de posséder une chance monstrueuse ou un talent incommensurable, on perd son temps à faire de la course à pied derrière un ennemi faisant de même sur sa cible (qui a dit Benny Hill ?). Infection, un autre mode de jeu, est lui carrément dispensé de toute logique comptable sur le tableau des scores. Le but est de ne pas être tué par un Juggernaut, sous peine de le rejoindre afin de pourchasser les survivants. Hors, comme le décès d'un allié rapporte des points aux survivants, le campeur furtif qui ne participe pas à l'épreuve est assuré de finir au minimum à la seconde place.

Gameplay #7 : bombardement (PS3)



On se console en se disant que les modes pas forcément réussis concernent les parties privées, où il n'y a aucun ranking ni unlock. Tout l'arsenal y est d'ailleurs accessible afin (d'essayer ?) de s'amuser immédiatement. Le seul mode de jeu privé distrayant est le Team Juggernaut, qui mélange à la fois la survie et le VIP. Il faut tenir face à l'unité surpuissante de l'équipe adverse mais elle reste la cible prioritaire pour marquer des points, sans oublier non plus de ne pas laisser son propre Juggernaut se débrouiller seul. Pour le reste, s'amuser en privé passe forcément par l'utilisation de modes dédiés issus des parties publiques. L'unique avantage est donc de jouer entre potes et connaissances d'amis via les invitations. L'argument est vraiment faible.

Call of Duty : Modern Warfare 3
Bien qu'elle ne soit qu'une réponse au Battlelog d'EA, le Call of Duty Elite est la petite nouveauté intéressante de cette année : un outil communautaire et statistique complet et gratuit dans sa plus grande partie. Il permet de personnaliser ses classes depuis le site Callofduty.com, ainsi que via des applications Apple et Android à venir. Lorsque l'on allume la console, cette dernière se synchronise avec nos dernières modifications faites en dehors du jeu. On profite également de tableaux statistiques complets qui proposent d'analyser chaque carte, arme, joueur ou autre afin de visualiser quelle pétoire fonctionne le mieux, à quel endroit, et dans quel type de partie. Un contenu idéal pour les tacticiens et les perfectionnistes.

Infinity Ward s'est montré cruellement frileux sur son mode multijoueurs : des ajouts sporadiques repris des anciens Call of Duty et des nouveautés inspirées de ce qui se fait ailleurs : les développeurs ont joué à fond la sécurité au détriment de la créativité. Call of Duty : Modern Warface 3 est promis à des ventes pharaoniques quoi qu'il arrive, on ne comprend donc pas l'absence d'innovation solide permettant d'enfoncer le clou. L'autre problème, récurrent, concerne l'arrivée massive de contenus téléchargeables payants programmés pour durer toute une année. La pratique se généralise, mais cela ne saurait être un argument à caution. D'autant plus que les joueurs qui auront le malheur d'y résister risquent l'isolement en multi, car ils ne pourront accéder aux modes de jeu à venir.

Fort heureusement, le plaisir n'est que peu impacté par la couardise d'Infinity Ward. Le challenge comme la durée de vie en ligne restent intacts quel que soit notre niveau de jeu. Le titre jouit aussi d'une énorme communauté garantissant le remplissage perpétuel des serveurs. La campagne solo, bien que classique, assure sa partie spectaculaire avec brio, malgré un moteur graphique sur le déclin et une IA rédhibitoire qu'il est facile de compenser avec une difficulté revue à la hausse. Mission accomplie, donc, mais sans les honneurs.



Call of Duty : Modern Warfare 3
Call of Duty : Modern Warfare 3
Call of Duty : Modern Warfare 3
First modern warfare 3 teasers released
Call of Duty : Modern Warfare 3
Call of Duty : Modern Warfare 3
Call of Duty : Modern Warfare 3
Call of Duty : Modern Warfare 3
Call of Duty : Modern Warfare 3
Call of Duty : Modern Warfare 3
Call of Duty : Modern Warfare 3
Call of Duty : Modern Warfare 3
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 6.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
exelent jeux dommage ressemble bcp a call of dutty modern 2
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
ce cher
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Call of Duty : Modern Warfare 3

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité