flechePublicité

Test Bully : Scholarship Edition (Nintendo Wii, Xbox 360) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 07 Mars 2008 , Nintendo Wii , Xbox 360 Sortie le 31 Octobre 2008 , Plus de tests sur PC

Les +

  • Liberté d'action
  • Scénario très prenant
  • Personnages attachants
  • Les combats à la WiiMote
  • La mission du Père-Noël alcoolique !
  • Les nouvelles matières

Les -

  • Les temps de chargement toujours présents
  • Trop de combats dans les couloirs de l'école
  • La progression plutôt simple
  • La version Xbox 360 pas assez convaincante
  • Peu de nouveautés
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
8.7

(19 votes)
Donner votre avis
Livraison gratuite
Publiée le 11/03/2008 à 18:03, par Kevin

Partager ce test

Bully saute une classe

Canis Canem Edit
En attendant GTA IV, les développeurs de Rockstar Vancouver nous proposent en guise d'apéritif Bully : Scholarship Edition. Prenez vos cahiers, les cours reprennent sur JeuxVideo.fr. Après une sortie remarquée sur Playstation 2 en octobre 2007, Jimmy Hopkins redouble son année scolaire avec deux versions spécifiques aux supports Xbox 360 et Wii.

Tommy Vercetti laisse sa place à Jimmy Hopkins


Bien loin des plages de Miami, le jeu nous propulse en Nouvelle-Angleterre dans la célèbre Bullworth Academy. Plutôt simple, le scénario nous raconte l'histoire du jeune Jimmy en pleine crise et complètement perdu face aux cinq mariages de sa mère qui décide de le flanquer en pension pour prendre un peu de bon temps. Jimmy n'est pas une pauvre racaille et encore moins un dealer prêt à bondir sur n'importe quel véhicule. Le héros est à la fois charismatique et attachant : le joueur apprendra à le découvrir au fil de l'aventure. Que l'on soit clair, Bully et GTA ne jouent pas dans la même cour.

Bully : Scholarship Edition
Bully : Scholarship Edition
Bully : Scholarship Edition


Malgré tout, on reconnaît quand même la patte du développeur Rockstar à beaucoup de niveaux. Tout d'abord, la carte offre une liberté d'action très honorable. Le jeu ne se limite pas à l’enceinte du lycée puisque le joueur peut aller se balader en ville ou s'amuser au parc d'attractions en compagnie de sa petite amie. Les développeurs ont pris soin de travailler tous les décors. Nous avons notamment adoré la fête foraine où il est possible de participer à toutes les attractions. Dans la ville, Jimmy pourra s'offrir de nouveaux vêtements ou encore se diriger vers le supermarché pour acheter des fleurs destinées à sa prochaine conquête. Attention tout de même à ne pas retourner en cours avec une casquette fashion, ça pourrait ne pas plaire. Histoire de rentrer à temps pour le cours de chimie, Jimmy peut emprunter un vélo, un skateboard ou encore un scooter. Il n'est donc pas question de voler des voitures. Normal, puisque notre héros est bien trop jeune.

Durant les trois premières heures de jeu, l'action se déroule essentiellement à la Bullworth Academy. On découvre alors un décor digne de nos premières années de lycée et des célèbres séries américaines. Les couloirs sont bondés de monde, les élèves s’interpellent et les surveillants guettent le moindre faux pas. On retrouve également les différentes classes sociales comme le groupe des riches, des footballeurs américains ou encore des loosers. Certes, le tout est un peu caricatural sur les bords, et alors ? On prend beaucoup de plaisir à découvrir tous les personnages qui joueront pour la plupart un rôle important dans l'aventure.

Vidéo #5 - La version Wii en action



Comme au cinéma


Le scénario se met en place plutôt rapidement et la trame de fond sous forme de mission est vraiment bien pensée. Le plan permet au joueur prendre ses repères facilement et de trouver sans délai les différentes missions. A ce propos, il faudra bien faire la différence entre les vraies missions et les quêtes annexes, qui permettront par exemple aux fans de passer de nombreuses heures à découvrir de nouveaux costumes et autres objets inédits. Il faut savoir que les versions Wii et Xbox 360 comportent 8 nouvelles missions et 4 personnages totalement inédits.

Bully : Scholarship Edition
Bully : Scholarship Edition
Bully : Scholarship Edition


Au départ, on pouvait craindre que les missions soient trop répétitives, mais finalement, c'est loin d'être le cas. Le jeu se découpe en cinq chapitres différents et se termine en même temps que l'année scolaire. Vous verrez donc passer les saisons, et il vous sera possible de pratiquer diverses activités au fil de chacune. Un exemple ? Lors d'une soirée d'Haloowen, Jimmy et ses potes décident de réaliser une mauvaise blague à un professeur. Ils prennent une crotte de chien pour ensuite la brûler devant la porte de leur victime. Rien de bien méchant. Le jeu tourne même parfois à la leçon de morale, un comble. Bully est également l'un des seuls titres où le joueur peut se trouver une, ou plusieurs petites amies ! Les filles jouent un rôle tellement important qu'il sera souvent nécessaire de se battre pour leurs beaux yeux. Les affrontements se déroulent de manière simple, chaque touche correspondant en fait à un coup. Il faudra rapidement s'y faire puisque les combats sont très, trop fréquents. Le joueur peut ramasser de nombreuses armes comme une batte de baseball, une poubelle, des oeufs ou encore une fronde modifiée. Malgré un système d'évolution intéressant, on regrette cependant que les combats deviennent rapidement brouillons.

Vidéo #4 - Une rentrée mouvementée (X360)



Sur Wii, les développeurs ont bien entendu intégré les capacités du duo Wiimote / Nunchuck. En secouant les deux pads, le joueur provoque de nombreux combos et peut ainsi se défouler sur son adversaire. Le meilleur restant encore les fatalités qui sont ici beaucoup plus amusantes à exécuter. Pour le reste, la jouabilité de la Wii n'influe pas vraiment sur le gameplay, si ce n'est lors des mini-jeux, en cours. Bully : Scholarship Edition comporte 4 matières supplémentaires, exclusives aux versions Xbox 360 et Wii. Les possesseurs de la console blanche pourront également s'éclater à deux via un mode multijoueur. Malheureusement, il faut se contenter d'une dizaine de mini-jeux basés sur les cours. Dommage...! On aurait effectivement apprécié un véritable mode coopératif, ce qui aurait offert une réelle valeur ajoutée aux deux versions fraîchement disponibles.

Allez, tous en cours !


Nous sommes à l'école, pas question donc de passer son temps à flâner dans les couloirs ou à discuter avec les filles. Voici donc tous les cours auxquels vous devrez obligatoirement participer, sous peine de sanction :
  • Français : le but de ce cours est de reconstituer des mots avec une série de lettres présentes à l'écran.
  • Chimie : le cours de chimie permet bien souvent de se confectionner de nouvelles armes comme des boules puantes. Pour réussir les défis, il suffit d'appuyer sur la bonne touche au bon moment.
  • Mécanique : dans ce cours bien animé, Jimmy pourra apprendre à réparer un véhicule ou encore la chaîne d'un vélo. Pour cela, il suffit de suivre les instructions à l'écran en réalisant des tours avec le stick analogique.
  • Arts plastiques : ce cours est sans doute le plus apprécié des élèves, non pas pour la matière, mais plutôt pour l'institutrice Mrs. Phillips. Pour réussir ce cours, on vous offre un mini-jeux de réflexion.
  • Sports : dans cette discipline, on pourra retrouver de la boxe, du football américain ou encore un bon jeu de la balle au prisonnier.

Bully : Scholarship Edition
Bully : Scholarship Edition
Bully : Scholarship Edition


  • Musique : un cours amusant pour tous les futurs apprentis de la Star'Ac
  • Mathématiques : il s'agit de questionnaires à choix multiples. Attention à l'overdose !
  • Biologie : on nous propose de disséquer des animaux comme une pauvre grenouille
  • Géographie : le but est de planter des punaises au bon endroit sur la carte. Testez votre culture générale.

Conclusion


Entre fiction et réalité, la dernière production des créateurs de GTA rayonne toujours autant sur Xbox 360 et Wii. En revanche, il faut bien se mettre dans la tête qu'il ne s’agit ni plus ni moins d'un portage agrémenté de quelques bonus comme des missions exclusives ou encore le multijoueur sur Wii. On regrette aussi que la version Xbox 360 ne soit qu'une simple adaptation haute définition, avec des temps de chargement toujours aussi intensifs. Figurant comme étant l'un des titres les plus étonnants de l'année 2007 sur PS2, Bully : Scholarship Edition propose une expérience atypique que l'on conseille à tous ceux qui n'ont pas encore eu la chance d'y goûter.



Bully : Scholarship Edition
Bully : Scholarship Edition
Bully : Scholarship Edition
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.7
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : kuhlifan
Très bon
perle rare Quelle agréable surprise! les graphismes sont bons, la maniabilité excellente mais c'est surtout dans la richesse du scénario, l'atmosphère sonore et visuel que le jeu impressionne. En plus, la durée de vie est plus que conséquente. Un jeu à conseiller à tout ceux qui rêve d'un jeu à la gta dans une ambiance scolaire décadente et envoutante, à mille lieux des jeux casual aseptisés.
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
bully je joue à bully pour me divertire , c'est un passe temps , mais quand je joue à bully et que j'ai fini le jeux je ne jouer plus pour le plaisire , sinn jaime bien le jeux , c'est dommage fallait mettre des filles plus sexy , et des voitures , sinn boff j'apresi le jeux
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
Commander sur
flechePublicité

NEWSLETTER

Reçois gratuitement les news par mail !

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Dungeon Of The Endless

Dungeon Of The Endless

Pour tous joueurs | PC , Mac
flechePublicité
flechePublicité