flechePublicité

Test Brute Force (Xbox) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 20 Juin 2003 , Xbox

Les +

  • Des graphismes de bonne qualité
  • L´ambiance Star Trek
  • Des personnages charismatiques
  • Des répliques d´anthologie
  • Une prise en main rapide
  • Doublage en français de qualité
  • Les emprunts à Halo

Les -

  • Les possibilités de stratégie en équipe peu abouties
  • Certains ordres prédéfinis par la console
  • La caméra qui s´emballe par moment
  • Le XBOX Live sous exploitée
  • Le ciel assez dégarni.
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
9.8

(12 votes)
Publiée le 26/06/2003 à 00:06, par Ryu69

Brute force : Un pour tous, tous pour un !

Les développeurs s´inspirent désormais des titres qui ont fait fureur dans le passé. Brute Force est un savoureux mélange entre plusieurs hits qui ont...

Brute force
Les développeurs s´inspirent désormais des titres qui ont fait fureur dans le passé. brute-force est un savoureux mélange entre plusieurs hits qui ont donné au "radiateur vert" ses lettres de noblesse, le soft met en avant une escouade de quatre mercenaires dont l´objectif est de nettoyer l´univers de la racaille extraterrestre.. Du tout bon n´est ce pas ? C´est ce que l´on va voir dans ce test.

Je vous sert quoi en hors d'œuvre ?
Avant de vous lancer dans la bataille, Microsoft vous donne accès à quelques goodies bien sympathiques pour les mirettes. Allons zieuter tout d'abord les vidéos : à part Phantasy Star qui existe déjà sur Game Cube, il y a Sudeki, un RPG médiéval avec un brin de Matrix, Amped 2 pour les fans de Snowboard, Fable des frères Carter et …. Ahhh!!! Halo 2, le titre le plus attendu du moment par votre serviteur; j'appuie de ce pas et…dommage ce n'est pas le trailer de l'E3 2003 mais l'un des premiers teasers apparus sur Internet. Ceux qui ne voient pas de quoi je parle n'ont qu'à débourser quelques euros nécessaires à l'achat de Brute Force. Eh eh ! Les démos jouables de Tao Feng (clone de MC Deadly Alliance) et Mech Assault sont disponibles pour ceux qui ne connaissent pas ces titres phares du "X " radioactif.  Revenons à nos moutons et zappons sur les modes de jeux. A part le mode Campagne, deux autres challenges sont à noter. Le Match à Mort est un mode duel où 8 joueurs (deux consoles reliées) séparés en deux équipes s'affrontent lors de duels sanglants. Le match à Mort en Brigade ressemble au mode précédent sauf que les participants ont chacun leur escadron et s'affrontent les uns contre les autres.Le XBOX Live est également de la partie : vous pouvez télécharger de nouvelles cartes via Internet et… c'est tout. Il est dommage de ne pas avoir inclus un mode DeathMatch qui aurait donné plus de piment. Unreal Championship aurait trouvé un concurrent de poids !

Brute force
Brute force
Brute force

Les entrailles de la bête
Largement inspiré des films de science fiction, l'aspect graphique de Brute Force est de grande qualité. Attention, ca ne vaut pas le décrochage de mâchoire comme avec Halo, mais le bébé de Digital Anvil s'en sort très bien dans l'ensemble. L'environnement proposé est assez vivant; bon point pour les matières naturelles comme la pierre et le feu qui sont criant de réalisme. Les six mondes proposés sont variés et très détaillés, allant de la jungle amazonienne au désert de cailloux. Lors de vos péripéties, plusieurs chemins vous seront proposés pour avancer dans l'histoire : le joueur jouit ici d'une totale liberté de mouvement afin de passer au dessus des obstacles et prendre ses ennemis à revers. La gestion des particules est l'une des plus réussie du moment : les effets de fumée sont sensationnels et chaque explosion se savoure avec du pop [logiciel:9853 Corn]. La représentation du ciel est cependant uniformément vide : on aurait apprécié quelques signes de vie (oiseaux, engins volants) qui auraient pu égayer ce mélange de cumulus et de bleu assez fade.  La profondeur des paysages est immense et offre une grande ligne d'horizon, chaque bâtiment étant visible de très loin. Les possibilités de zoomer sont révélatrices de la superficie des décors.La modélisation des personnages est d'excellente facture. Votre escouade sort tout droit du film New York 2027, chaque membre portant des vêtements détaillés au pixel près. Avec des muscles en béton armé et ses guns à la main, Tex aurait réussi sans problème le casting de [logiciel:136496 Terminator] 3. [logiciel:51124 Brutus] est mon personnage préféré : ses yeux écarlates et le reflet de l'environnement sur son corps écaillé en font le mercenaire le plus charismatique. Les personnages secondaires, bien que moins privilégiés par les designers, sont pas mal non plus. Les Sérites sont particulièrement convaincants et donnent l'illusion de voir un film de Tim Burton.

Brute force
Brute force
Brute force

Un habillage soigné
La plupart des scènes cinématiques sont sublimes et montrent ce que la Xbox a dans le ventre. Les séquences en image de synthèse entre chaque missions sont fabuleuses et rappellent sans mal la série Star [logiciel:116456 Trek].L'animation est dans l'ensemble assez fluide et ne génère aucun ralentissement ni saccade. Les mouvements de votre équipe sont coordonnés et on distingue parfaitement les phases offensives et défensives. L'interaction avec le décor reste basique et se résume à ouvrir des portes et casser des tourelles et des statues (on se prend pour des anarchistes !).   L'environnement est très vivant : on peut contempler des cascades de magma et épier les conversations des gardes. L'ergonomie avec la manette est très intuitive : chaque bouton de la manette est mis à contribution et offre au joueur une prise en main rapide et efficace. L'intelligence artificielle des ennemis est contrasté entre les monstres qui vous foncent dessus torse bombé et des gardes qui se cachent derrière des rochers et tentent de vous prendre à revers.

Brute force
Brute force
Brute force

Une bande son unique
Loin de la monotonie qui rend certains titres lassants, les développeurs de Brute Force ont mis la barre très haute en offrant une mouture de premier ordre avec des répliques dignes d'Hollywood.Les quatre membres de votre équipe ont leurs propres paroles révélatrices de leur caractère : Tex est un macho et toutes les occasions sont bonnes pour montrer son hardeur frénétique durant les combats. Brutus est le tacticien qui revendique à chaque instant son apparence reptilienne. Hawk est le stratège du groupe et la féministe de service qui tente de mettre Tex dans le droit chemin. Enfin, Flint est un cyborg qui ponctue chaque assassinat par une vanne au second degré.A coté de leur état d'âme, chaque geste de leur part est assorti d'une réplique (la jauge de vie qui régresse / qui remonte, plus de munitions, activation du pouvoir spécial,…). Les personnages réagissent différemment en fonction de la situation et offrent aux joueurs des pures moments de comédie. Chapeau bas. Les adversaires ont également une personnalité propre : les Sérites ont l'air de drogués qui viennent de fumer un pétard (vous voyez ce que cela peut faire !), les humains sont plus organisés et crient vengeance quand un de leur collègue est abattu (à ce sujet, la plupart des humains s'appelle Kenny). Je comprend désormais pourquoi le titre est interdit aux moins de 16 ans, vu la vulgarité de certains propos (fils de ***, je vais te ***,…).Les musiques sont dans l'ensemble agréables : elles deviennent intenses lors des moments importants de l'histoire et rythment les phases d'actions. Les bruitages sont assez basiques et ne dégradent en aucun cas le réalisme de certains éléments du décor.

Brute force
Brute force
Brute force

De bonnes intentions…
Tout le long de votre partie, vous allez contrôler une équipe de mercenaires qui ont chacun des caractéristiques différentes : Tex est sans conteste le bourrin de service : son passe temps favori est de trucider des streumons avec des gros flingues dignes de Terminator (il ne porte que des armes lourdes). C'est également un fin tacticien qui peut désamorcer les mines qui barrent votre route. Brutus est le personnage qui aurait pu sans problème participer à la série "V", son coté animal lui permet de sentir la présence d'ennemis dans les environs et il ne porte que des armes légères. Hawk est l'éclaireuse du groupe : elle a la capacité de s'accroupir derrière un mur et manie à la perfection un couteau laser tel un jedi. Flint est un cyborg qui fait office de sniper; elle s'avère très utile pour dégommer les tireurs embusqués.Chaque personnage de votre équipe possède un coup spécial, très efficace dans certaines situations : Tex peut manier deux armes en même temps pour deux fois plus de carnage; Brutus fait appelle à des pouvoirs divins lui permettant de voir dans le brouillard, de se régénérer et de tuer ses ennemis d'un seul coup; Hawk revêt une tenue d'invisibilité qui lui permet de se fondre dans le décor et Flint devient invincible lors des phases de sniper.

Brute force
Brute force
Brute force

Comme pour Splinter Cell, votre personnage se contrôle avec une vue à la troisième personne. En haut à gauche de l'écran, deux barres symbolisent votre jauge de vie (rouge) et le niveau de votre magie (bleu). L'inventaire est déterminé par une case en bas à droite de l'écran : chaque personnage possède ses propres items, excepté les grenades et les trousses de soins. Certains objets plus précieux vous donneront accès à des personnages supplémentaires (séquences ADN, mallettes, puces mémoire,…). Quand vous perdez, vous avez la possibilité de cloner votre équipe avec l'argent amassé après les missions. Une carte en bas à gauche permet de situer avec précision les personnages et les lieux que vous allez rencontrer : les ennemis, les alliés et les objectifs à remplir sont définis par des ronds de différentes couleurs, très pratique pour définir à l'avance des stratégies offensives. A ce sujet, les possibilités de gestion de l'équipe sont à mon avis trop peu exploitées pour pouvoir se mesurer aux poids lourds du genre. Autour de la carte, les membres de votre équipes sont représentés aux quatre points cardinaux. La croix directionnelle est le lien qui nous unit à eux : si vous appuyez longtemps sur une direction choisie, une sélection d'ordres prédéfinis apparaît à l'écran (maintenir une position, tirer à volonté, se déplacer vers et couverture), les quatre boutons du pad sont affiliés à chacun d'entre eux.; il suffit d'appuyer sur le bouton voulu pour que l'ordre soit attribué au personnage sélectionné.La fonction "se déplacer vers" est plus compliquée à prendre en main : après avoir effectué les manipulations précédentes, il faut ensuite gérer l'emplacement de votre collègue grâce à l'utilisation d'une flèche qui montre les endroits où il peut se positionner. Ô rage ! Ô désespoir ! , on constate ici un manque totale de liberté car on ne peut pas choisir la position que l'on souhaite, celles gérées par la console étant peu efficaces.Quand Ghost Recon et Socom nous offrent un panel aussi riche et varié, Brute force fait office de novice en la matière.

Brute force
Brute force
Brute force

Des armes ?
Un arsenal ultra sophistiqué est à votre disposition. Décomposé entre des armes humaines et des engins extraterrestres, votre équipe possède un équipement de taille pour mener à bien leur mission. Votre viseur change de couleur selon la personne ou l'objet que l'on vise. Vous pouvez utiliser des grenades dont la distance de jet est gérée par une jauge de lancé. Des bâtiments permettent de faire le plein (munitions en pagaille, nouvelles armes et trousses de soins à profusion).La gestion de la caméra est mal interprétée à certains endroits : elle met du temps à se placer lors des phases de tirs et à tendance à s'emballer lorsque l'on se rapproche des adversaires (votre personnage devient translucide).

Brute force
Brute force
Brute force

Bizarre, vous avez dit bizarre ?
Je ne sais pas pour vous, mais après quelques minutes passées à parcourir les plaines de la Confédération avec mon groupe, j'ai eu la nette sensation de jouer à Halo.Les développeurs ont réussi à retranscrire quelques aspects de la jouabilité du hit de Bungie sans toutefois les dégrader : les deux gâchettes servent à l'utilisation de votre arsenal, on a le choix entre des armes humaines et extraterrestres et on peut effectuer un échange avec l'arme de son adversaire… et lycée de Versailles. Ces emprunts fort sympathiques offrent une prise en main ultra rapide qui ne surprendra aucun inconditionnel de la bécane de Bilou. Pour une fois que ça marche, on ne va pas cracher dans la soupe ! A côté du monde vidéoludique, des inspirations cinématographiques ont grandement participé à l'élaboration de l'univers de Brute Force. Si je vous dis : plates-formes de téléportation à la fin des niveaux, un commandant qui ressemble au capitaine Kirk et un vaisseau identique à l'Enterprise : bonne réponse du monsieur au premier rang qui dit Star Trek, une série qui a bercé tous les gens de ma génération qui retrouvent avec joie des monstres ayant un lien de parenté avec Monsieur Spock. Les développeurs doivent être des fans de Tim Burton : les Sérites avec leurs têtes en forme de cône font penser aux extraterrestres du génial Mars Attaks. Certaines répliques sont parfois tirées de la série la plus [logiciel:68406 Trash] du PAF, je parle de South Park dont les fans auront reconnu la référence à Kenny, le personnage aux neuf vies.

Brute force
Brute force
Brute force


Conclusion

Face aux grosses pointures actuelles dans le domaine de la stratégie en équipe, Brute Force ne fait pas la poids. Par contre, en ce qui concerne l´action pure et dure, le bébé de Digital Anvil frappe fort et séduira sans problème les néophytes grâce à une prise en main rapide, des graphismes plaisants aux mirettes et une bande son unique en son genre. Laissez parler le coté bourrin qui sommeille en vous !


Brute force
Brute force
Brute force
Brute force
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 9.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : kou4k
Très bon
Une perle de la Xbox Brute Force, c'est un TPS défouloir un chouia tactique en solo, et un bijou en multijoueur ! Le jeu est très basique dans son fonctionnement : On contrôle un personnage, le plus souvent dans une escouade de 4, et on peut contrôler un membre différent à n'importe quel moment, ou simplement donner des ordres simples à ses coéquipiers. Le solo s'articule autour de diff suite ...
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : kou4k
Très bon
Une perle de la Xbox Brute Force, c'est un TPS défouloir un chouia tactique en solo, et un bijou en multijoueur ! Le jeu est très basique dans son fonctionnement : On contrôle un personnage, le plus souvent dans une escouade de 4, et on peut contrôler un membre différent à n'importe quel moment, ou simplement donner des ordres simples à ses coéquipiers. Le solo s'articule autour de diff suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Brute Force

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));