flechePublicité

Test Bound By Flame (PC) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 09 Mai 2014 , PC , Plus de tests sur PS3 , Xbox 360 , PS4

Les +

  • Direction artistique
  • Musiques de toute beauté
  • Progression efficace du héros
  • Artisanat bien conçu
  • Combats nerveux, réussis...

Les -

  • ... mais parfois très difficiles
  • Animations sommaires
  • Scénario peu inspiré
  • Quêtes annexes détachées
  • Cartes trop fermées
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
7.0

(55 votes)
Publiée le 14/05/2014 à 15:05, par Nerces

Test de Bound By Flame : le jeu de rôle à la française fait dans la baston

Après Mars : War Logs, Spiders enfonce un peu plus le clou et impose sa façon de voir le jeu de rôle.

Projet recadré afin de convenir au format dématérialisé et à son petit prix, Mars : War Log avait laissé un goût d'inachevé à de nombreux joueurs, mais aussi sans doute à ses développeurs. Le succès aidant, ces derniers ont toutefois eu la possibilité de travailler sur un autre projet de jeu de rôle, plus ambitieux, toujours sous la houlette de Focus. Pour le coup, Bound by Flame profite d'une sortie boîte et multisupport... Mais plus ambitieux ne veut pas forcément dire plus réussi et la question est donc de savoir si le studio Spiders a su profiter d'un budget plus important.

Une araignée appelée à régner ?Retour au sommaire
Bound By Flame
Friands de mondes fantastiques, les développeurs de Spiders ont imaginé celui de Vertiel. Alors qu'Humains et Elfes ne vivent pas exactement en parfaite harmonie, c'est toute la création qui est menacée par l'arrivée de la Mortarmée des Seigneurs du Froid. Composée de morts-vivants, celle-ci progresse sans que rien ne semble pouvoir la stopper. C'est pourtant la tâche qui revient à notre personnage, un certain Volcan, membre d'une troupe de mercenaires. Au début de la partie, ces derniers protègent des prêtres réunis pour accomplir un rituel et, vous vous en doutez, ils ratent complètement leur coup. Ils ouvrent en réalité une faille libérant un puissant démon... qui ne trouve rien de mieux que de venir habiter le corps de Volcan.

Si notre personnage y gagne une puissance considérable, il doit aussi parvenir à contrôler la créature et, à la base, l'idée des développeurs était ainsi de proposer une sorte de dilemme, de lutte constante aux joueurs. Il devait être question de sentir la bête prendre de plus en plus de place. On devait avoir la possibilité de batailler pour conserver notre humanité, ou de nous abandonner au démon. Si nous parlons d'idée, c'est qu'il ne faut pas se voiler la face : l'aventure progresse sans que l'on prenne vraiment conscience du tourment de Volcan. À aucun moment du jeu, nous n'avons l'impression de perdre notre humanité et il faut attendre la toute fin de la partie pour se rendre compte de ce qui est en jeu.

Nos premières minutes de jeu


Une narration peu engageanteRetour au sommaire
Pour ne rien arranger et malgré quelques bonnes idées, il nous faut également reconnaître que c'est tout l'aspect scénaristique du jeu qui ne convainc pas. Certes, les développeurs n'ont pas fait dans l'originalité débridée, mais ce ne sont pas les seuls. Le problème se situe donc ailleurs et sans doute pour une bonne part dans la narration, toujours trop distante, qui n'implique donc pas vraiment le joueur. On a un peu trop souvent l'impression d'être spectateur alors que tout le monde Vertiel semble d'accord sur un point : Volcan est sa seule chance de salut. Si le scénario ne captive jamais vraiment son auditoire, saluons le travail réalisé sur les dialogues : certains se loupent, mais dans l'ensemble, ils font mouche.

Bound By Flame
Ce sont les dialogues qui rendent finalement le scénario acceptable et poussent le joueur à suivre les différentes cinématiques qui émaillent l'histoire. Ce sont aussi les dialogues qui permettent de distiller quelques séquences plus humoristiques et de rompre la monotonie qui s'installe parfois. On apprécie que Spiders se soit ainsi moqué de certains canons du genre comme la tenue plutôt légère d'une des héroïnes, ou le fait que le « gros méchant » attende patiemment que l'on monte en puissance pour nous attaquer. Si le studio français conserve ces lieux communs de l'heroic-fantasy, il sait aussi les justifier avec un certain humour : c'est toujours ça de pris.

De la fermeture du mondeRetour au sommaire
Autre point qui ne plaide pas en faveur de Spiders : le choix d'un monde fermé. D'autres studios ont déjà montré qu'il n'était pas nécessaire de proposer un monde véritablement ouvert pour faire un jeu de rôle réussi (The Witcher notamment), mais avec Bound By Flame, l'équipe française est peut-être allée un peu loin dans le cloisonnement. Les différents chapitres du jeu prennent place sur des cartes, des régions bien distinctes, et il n'est jamais question de revoir les précédents lieux. Plus gênant encore, chaque carte apparaît comme terriblement réductrice : un enchaînement de couloirs avec de rares zones un peu plus ouvertes. L'impression de faire des allers-retours pour certaines quêtes secondaires est d'autant plus présente et l'aspect exploration est presque inexistant.

Bound By Flame
Une double critique d'autant plus dommage que le travail graphique réalisé sur Bound By Flame est intéressant. Spiders a employé le même moteur - maison - que sur Mars : War Logs, mais on sent de réels progrès dans la maîtrise, et le résultat est un net cran au-dessus. Qu'il s'agisse des environnements ou, plus encore, des personnages, un effort a été fourni pour donner une certaine personnalité à l'ensemble, pour que les différents intervenants se distinguent les uns des autres. Les décors proposent eux aussi une belle variété alors que les superbes compositions d'Olivier Derivière apportent un surcroit d'ambiance : mention spéciale pour la carte des glaces.

Guerrier, rôdeur et magicienRetour au sommaire
Les musiques d'Olivier Derivière ont d'ailleurs le chic pour s'intégrer aussi bien aux moments les plus calmes qu'aux passages les plus mouvementés du jeu et notamment aux scènes d'action qui constituent une bonne part de l'aventure. S'il reste un jeu de rôle, Bound By Flame s'apparente parfois à un titre d'aventure / action tant les combats sont nombreux. Ils reposent sur la triple orientation de Volcan, mercenaire capable de manier aussi bien les épées les plus lourdes que des dagues empoisonnées ou des sorts de feu. Côté fiche de personnage, cela aboutit à la mise en place de trois arbres de compétences sur lesquels on répartit les points obtenus à chaque niveau d'expérience.

Il est possible de marier les trois progressions, mais il faut garder à l'esprit que l'évolution du personnage implique de faire des choix, et pour débloquer les compétences les plus puissantes, il faut privilégier un arbre plutôt que les autres. Des choix qui influent sur le style de notre héros : en privilégiant le combat façon « grosbill », on se protège des créatures les plus baraquées, mais on reste à la merci des entités magiques. Heureusement, il existe un système d'améliorations pour personnaliser l'équipement à l'aide de composants que l'on trouve au fur et à mesure de l'aventure. En fonction des composants récupérés, il est possible d'améliorer armes et armures pour ajouter des protections magiques, des bonus d'attaque...

Bound By Flame
Bound By Flame

Les dialogues sont l'occasion de quelques bonnes répliques

Timing et précisionRetour au sommaire
Expérience et personnalisation de l'équipement n'ont finalement qu'un seul objectif : nous préparer au mieux aux innombrables combats de Bound By Flame. Des combats qualifiés de « dynamiques » par les développeurs et qui constituent la vraie bonne surprise du jeu. Variés et bien pensés, ils sont assez difficiles pour donner du fil à retordre aux joueurs aguerris sans frustrer les néophytes qui resteront au niveau « recrue ». De manière schématique, disons que les affrontements sont basés sur le timing du joueur et sa précision. Il faut utiliser les bonnes aptitudes au bon moment, savoir lire dans le jeu des adversaires et réaliser son attaque ou son contre au bon moment pour être le plus efficace.

Bound By Flame
Un blocage parfaitement réalisé permet ainsi de lancer une contre-attaque automatique alors que la gestion des interruptions est primordiale contre les créatures les plus puissantes. Il s'agit ici de ne pas être coupé dans notre élan en maîtrisant au mieux le temps nécessaire pour nos propres attaques, mais aussi de réussir à exécuter des assauts rapides pour interrompre tel ou tel ennemi. Là encore, des améliorations d'équipement peuvent avoir un impact sur les interruptions. Divers sortilèges peuvent venir appuyer nos assauts, mais il faut avoir à l'esprit que la magie seule ne peut triompher : la mana descend beaucoup trop vite pour que l'on puisse enchaîner les boules de feu par exemple.

Options tactiquesRetour au sommaire
Armes à deux mains, dagues ou magie doivent davantage être vues comme les trois facettes de notre avatar. Il est par exemple très utile de commencer par une attaque en mode furtif pour affaiblir l'ennemi avec nos dagues avant d'enchaîner sur l'embrasement de notre épée et des assauts tournoyants répétés pour déséquilibrer un ennemi. D'autres stratégies sont cependant possibles et il faut louer les efforts de Spiders pour aboutir à des combats nerveux, mais qui ne cèdent pas bêtement à l'appui frénétique du bouton de la souris ou de la manette. Pour ne rien gâcher, Volcan peut compter sur la présence d'un compagnon que l'on choisit, là encore, en fonction des besoins : une soigneuse, un archer ou une magicienne peuvent ainsi nous épauler.

Bound By Flame
L'idée est bien sûr d'offrir de nouvelles options tactiques, et ce, même si les ordres que l'on peut leur donner sont assez limités. Si la soigneuse nous accompagne, il est par exemple moins risqué de foncer au corps-à-corps alors que l'archer permet de tenir en respect certaines créatures pendant qu'on s'occupe des autres. Ces différentes options sont faciles à exploiter, que l'on joue sur PC ou sur consoles, grâce à la qualité de l'interface qui repose notamment sur une roue d'action ralentissant considérablement l'action quand elle est affichée : on peut y sélectionner les différents pouvoirs, l'utilisation de divers objets (pièges, potions...) et changer les ordres que l'on donne à son compagnon du moment.

Loin de rendre la copie parfaite que nous appelons de nos vœux, Spiders progresse sensiblement depuis Mars : War Logs, et son Bound By Flame s'en sort avec les honneurs. L'aspect parfois très étriqué des cartes, le côté pas toujours très inspiré du scénario et le manque de finition des animations font partie des principales critiques que l'on peut formuler à l'encontre du jeu de rôle qui parvient toutefois à tirer son épingle du jeu grâce à un système de combats aussi bien pensé qu'il est capable de donner du fil à retordre. Associé à des dialogues souvent efficaces, il pousse le joueur à toujours aller de l'avant afin de découvrir de nouvelles options, de combattre de nouvelles créatures. Sans révolutionner le genre, Bound By Flame permet à Spiders de s'installer de manière encore un peu plus assurée au sein du paysage vidéoludique français.

Test PC réalisé sur une machine à base de Core i7 4 GHz, 16 Go de mémoire vive et GeForce GTX 780 Ti. Le jeu semble à son aise à partir d'un processeur double-cœur 3 GHz, épaulé par 4 Go de mémoire vive et une GeForce GTX 260.

Bound By Flame
Bound By Flame

Bound By Flame

Bound By Flame
Bound By Flame
Bound By Flame

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.0
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
HUM HUM... Voilà un jeu qui aurait eu besoin de beaucoup plus de boulot avant de sortir ! Un action rpg avec un système de combat aussi rigide et mal équilibré, c'est un peu dommage... Déjà le personnage est lent et pataud, et ceux qui choisiront de faire un guerrier peuvent oublier les marteaux et autres haches à deux mains sous peine de devoir attendre trois minutes entre deux opportunités de placer un co suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
Scénario tenant sur un mouchoir. Animation et graphismes dignes de la PS2. Linéaire à mourir. Système de combat foireux et insipide. Personnage au charisme d'huitre.
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Bound By Flame

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité