flechePublicité

Test Boogie (Nintendo Wii, Nintendo DS, PS2) : 2/10 sur JeuxVideo.fr Nintendo Wii Nintendo DS, PS2

Sortie le 30 Août 2007 sur Nintendo Wii Sortie le 29 Novembre 2007 sur Nintendo DS, PS2

Les +

  • Graphismes fins et colorés
  • Animation fluide et pêchue
  • Esthétiquement assez inspiré

Les -

  • Pauvreté du gameplay
  • Peu, sinon aucun, challenge
  • Le > est une copie éhontée de SingStar
  • Rébarbatif et lassant
  • Tracklist de qualité très inégale
La note de jeuxvideo.fr
2.0
a eviter
La note des internautes
8.7

(3 votes)
Donner votre avis
Publiée le 04/09/2007 à 17:09, par Virgile

Partager ce test

VidéoTest de Boogie

Boogie
Du côté de chez Electronic Arts, l’heure n’est plus au portage systématique, au moins en ce qui concerne la Wii. C’est en tout cas la volonté affichée de l’éditeur qui, comme d’autres, semble tombé sous le charme de la dernière née de chez Nintendo. On ne s’en étonnera pas outre mesure, compte tenu du succès retentissant de la dite machine, pour nous concentrer sur le tout premier titre s’inscrivant dans cette ligne éditoriale renouvelée : Boogie. Développée par les équipes montréalaises de l’éditeur, également en charge d’Army Of Two, cette première incursion d’EA dans le monde du jeu musical s’engage ainsi sur deux voies déjà bien encombrées par la concurrence : la danse et le chant.

« Bouh Guy ! Tu sais pas danser ! »


Boogie, c’est avant tout un parti pris : celui d’offrir un jeu facile d’accès (et même facile tout court), mignon et coloré dans l’optique de séduire l’audience la plus large possible. Le titre d’Electronic Arts tente donc de ratisser le plus large possible en furetant à la fois du côté de SingStar mais aussi du jeu de danse au sens le plus vaste, tout en proposant un challenge pour le moins allégé, comme en témoigne notre VidéoTest.

VidéoTest de Boogie



Une orientation rapidement installée par un gameplay épuré de tout mécanisme contraignant pour le joueur. En effet, si la partie « Karaoké » se révèle en tout point similaire à ce que peut proposer n’importe quel épisode de SingStar, la danse tente, pour sa part, d’apporter un peu plus de fraîcheur et de légèreté. Ainsi, en plus de pouvoir déplacer librement notre personnage sur la piste à l’aide du Nunchuk, la particularité majeure de Boogie est de n’imposer aucune chorégraphie au joueur, préférant le laisser enchaîner ses propres mouvements avec pour seul leitmotiv le rythme installé par la musique. Le freestyle est donc mis ici à l’honneur et aurait pu donner lieu à quelques battle endiablés. Aurait pu …

Boogie
Boogie
Boogie


Malheureusement, les développeurs d’EA Montréal ont cruellement manqué d’ambition et laissé à l’abandon un concept pourtant prometteur, reléguant ce dernier au rang de simple gimmick sans envergure. L’utilisation de la Wiimote et, corrélativement, les figures réalisables sont cruellement limitées. Seules quatre directions sont ainsi employées, haut, bas, gauche et droite, et la variété des figures ne répond donc pas aux manipulations effectuées mais plutôt au style de danse adopté. En effet, par une pression de la touche A notre danseur passera d’un style à l’autre, ce qui aura pour effet de simplement invertir les mouvements réalisés à l’écran, les commandes à effectuer restant les mêmes. Dès lors, le gameplay du titre se révèle d’une pauvreté désespérante et quelques dizaines de minutes seront amplement suffisantes pour en explorer tous les mécanismes.

Jv-Tv fun - Boogie en chanson



Le bilan comptable est ainsi bien maigre, et ce n’est pas le mode multijoueur qui viendra le créditer de quelques heures de jeu supplémentaires. L’absence de tout réel challenge et la marge de progression quasi inexistante handicapant le titre d’EA Montréal sont tout aussi palpables en duel qu’en solo, avec, pour conséquence la plus directe, des confrontations sans le moindre enjeu. De plus, la tracklist limitée et composée de reprises de qualités très inégales ne fait que renforcer encore un peu la monotonie qui se dégage de l’enchaînement des parties. Reste néanmoins un habillage coloré et funky, des décors variés et, d’une manière générale, un travail artistique assez inspiré. Néanmoins, aussi chatoyant soit-il, Boogie ne justifie à aucun moment les soixante-dix euros auxquels il est proposé.

Boogie
Boogie
Boogie


Conclusion


Partant d’une idée bien sentie et habillé de fort belle manière, Boogie se révèle pourtant d’une vacuité désespérante. Lorgnant sans vergogne du côté de SingStar, le titre avait toutes les cartes en main pour nous proposer une partie « Danse » de meilleur acabit et, surtout, vraiment originale. Malheureusement, le titre d’EA Montréal se révèle être une grosse poignée de poudre aux yeux qui risque, malheureusement, de fourvoyer quelques porte-monnaie grâce à son habillage coloré et chaleureux.



Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Boogie sur Nintendo Wii

Boogie
Boogie
Boogie
Boogie
Boogie
Boogie
Boogie
Boogie
Boogie
Boogie
Boogie
Boogie
Boogie
Boogie
Boogie
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.7
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
Boogie
Neuf à partir de 8.99€
  • Jeux neufs :
  • PS28.99€
  • Choisissez votre plateforme
Jeux d'occasion à partir de 9 €
flechePublicité

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Hohokum

Hohokum

Pour tous joueurs | PS4 , PS VITA , PS3
flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité