flechePublicité

Test Blood Bowl (Xbox 360) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 27 Novembre 2009 , Xbox 360 Sortie le 26 Juin 2009 , Plus de tests sur PC

Les +

  • Ambiance fidèlement reproduite
  • Deux modes, tour par tour / temps réel
  • Des options / réglages par dizaines
  • ... Du Blood Bowl quoi !

Les -

  • Didacticiel bien trop succinct
  • Interface multijoueur perfectible
  • Léger manque de contenu
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
-
Donner votre avis
Publiée le 03/12/2009 à 16:12, par Nerces

Partager ce test

Blood Bowl : le sport à la sauce Games Workshop

Des années que les fans de Games Workshop attendaient cela, mais voilà, Blood Bowl le jeu vidéo est enfin disponible sur Xbox 360 : ça va saigner !

Blood Bowl
Issu de l'imagination fertile de Jervis Johnson, le Blood Bowl est né en 1987 et de nombreuses années durant, il a fait les beaux jours de son éditeur, Games Workshop. À mi-chemin entre le jeu de sport et le jeu de stratégie, il s'agissait d'une sorte de football américain fantastique situé dans le monde on ne peut plus violent de Warhammer Fantasy Battle. Un monde où la poésie se mesure au nombre de fractures occasionnées chez l'adversaire et où l'arbitre a surtout le droit... de se taire. Ce monde, Cyanide l'a déjà transposé sur PC en juin et nous en propose aujourd'hui l'adaptation Xbox 360, car sur consoles aussi on peut démembrer du gobelin !

Ne surtout pas se fier au rat-mage des Skavens...


Aux aficionados du Blood Bowl qui auraient quelques craintes quant à l'adaptation en jeu vidéo, il convient tout d'abord de préciser une chose et elle est importante : Cyanide n'est pas un débutant en la matière. Entre 2004 et 2005, le studio français s'est même fendu d'une adaptation libre de l'univers de Games Workshop avec Chaos League. Une adaptation qui, malgré une distribution assez confidentielle en dehors de la France, a su trouver grâce auprès des fans du jeu de plateau. Voilà donc qui commence plutôt bien pour ce Blood Bowl « à la sauce JV ».

Vidéo #8 - Ça chauffe dans le stade !

Modes de jeu, gestion de l'équipe, de l'expérience et séquences de gameplay au programme de notre vidéo exclusive (PC)

Au premier lancement du jeu, on se rend compte que Cyanide s'est principalement concentré sur l'adaptation de la version PC et il ne semble donc pas être question de la moindre amélioration. Du coup, les choses ne commencent pas forcément sous les meilleurs auspices pour les néophytes, car le didacticiel est surtout l'occasion d'une mauvaise surprise : divisé en six parties, il fait davantage office d'introduction au monde de Blood Bowl que de tutoriel. On y apprend donc les bases du jeu, le principe des parties, mais c'est à peu près tout.

Blood Bowl
Il faut donc commencer une partie pour comprendre un peu mieux comment les choses fonctionnent. Un « match simple » est évidemment tout indiqué avant de se lancer dans une campagne ou sur le Net, mais attention, il est préférable de sélectionner de petites équipes pour ces premiers pas dans l'arène. Le « match simple » sélectionné, le joueur se retrouve confronté à un choix (blitz ou classique) qu'il convient d'expliquer, mais avant cela, il semble préférable de détailler un tout petit peu plus le fonctionnement d'un match de Blood Bowl.

Blood Bowl
Ce « sport » a donc tout du mariage entre le football américain et le Warhammer Fantasy Battle. Deux équipes de « sportifs » s'affrontent dans des matchs assez courts, mais intenses, avec pour objectif d'embarquer le ballon dans la zone d'en-but adverse pour marquer un touchdown. Il est important de préciser que ce touchdown ne rapporte qu'un point et que, contrairement au football américain ou même au rugby, il n'existe aucun autre moyen de marquer des points... Bien sûr, en fin de match, le vainqueur est celui qui mène au score.

Blood Bowl
Pour parvenir à ce résultat, nous contrôlons une équipe de onze « sportifs » et nous disposons d'un maximum de cinq remplaçants. Ces joueurs évoluent à différents postes qui ne sont donc pas sans rappeler le football américain ou le rugby : nous avons des trois-quarts, des coureurs, des blitzeurs... Selon leur rôle et bien sûr selon la race choisie, les joueurs n'ont pas les mêmes caractéristiques et alors que certains deviendront de vrais Joe Montana, d'autres se complaisent dans les courses. En majorité, les joueurs restent toutefois des brutes épaisses.

En effet, si le Blood Bowl dispose d'une composante sportive, il s'agit aussi d'un merveilleux « bourre-pif » et les joueurs sont heureusement équipés pour ! Il faut savoir que pour s'emparer du ballon et le conduire jusque dans l'en-but adverse, à peu près tous les coups sont permis et ceux qui ne le sont pas, on peut les acheter (dopage et corruption sont monnaie courante) ! Du coup, on tabasse, on cogne, on massacre et tout cela, dans une bonne humeur absolument jouissive ! Mais revenons-en maintenant à la différence entre le mode « blitz » et le mode « classique ».

Blood Bowl
Blood Bowl
Blood Bowl

S'il ne meurent pas prématurément, les joueurs pourront gagner de l'expérience et devenir de vrais champions !

Comme son nom l'indique assez clairement, le « classique » reprend à la lettre le jeu de plateau et se base sur la dernière version des règles. Les parties se déroulent alors au tour par tour et les deux équipes deviennent « actives » alternativement. Dans ce mode, la notion fondamentale est le turnover : lorsque l'équipe active manque une action, son tour s'achève et on passe à la suivante. Du coup, il est très important de tenter toutes les actions « faciles » avant d'entreprendre les délicates et ainsi risquer de terminer son tour prématurément.

Blood Bowl
En mode tour par tour, le terrain est divisé en un certain nombre de cases. Le joueur dont c'est le tour donne des ordres à chacun de ses sportifs : déplacement simple, blitz (un seul joueur par tour, une sorte de rush), ramassage du ballon, passe, blocage et, bien sûr, attaque. La réussite de nombre de ces actions est déterminée par un lancer de dés virtuel et en fonction des attributs du joueur / de l'équipe, il est parfois possible de procéder à des relances pour obtenir un résultat plus favorable.

« Ne pas nourrir le Troll ! »


Lorsqu'une action est loupée, que tous les joueurs ont agi ou que le temps imparti est écoulé, on passe à l'autre équipe qui procède de la même manière. Le but étant que l'une ou l'autre des deux équipes parvienne à marquer un (ou plusieurs) touchdown(s) avant la fin des 16 tours de jeu. Les règles du Blood Bowl sont suivies à la lettre et l'habitué du jeu de plateau trouve vite ses marques. Pour le débutant en revanche, la faute au didacticiel un peu léger, la prise en main est plus longue et les turnovers se succèdent donc à un bon rythme.

Blood Bowl
Blood Bowl
Blood Bowl

Campagne, création de l'équipe et embauche des indispensables médecins / pom pom girls

Il convient évidemment d'évoluer en fonction des caractéristiques de ses joueurs et on évitera de jouer les acrobates avec un Troll ou les « grosbills » avec un Gobelin. En mode temps réel, les choses sont proches, mais tous les lancés de dés sont effectués de manière « transparente » par la console alors que l'on dirige ses joueurs à la manière d'un jeu de stratégie. Pour éviter que les parties ne se transforment en foire d'empoigne, Cyanide a toutefois intégré le système de « pause active » bien connu des joueurs de Chaos League.

Blood Bowl
Il s'agit simplement d'appuyer sur un bouton de la manette pour passer en mode « concentration » et ce faisant pouvoir définir les actions de chacun des joueurs plus tranquillement. Si le mode tour par tour est l'exacte copie du jeu de plateau, le mode temps réel n'est pas un mauvais choix non plus : tout d'abord, les parties sont généralement plus rapides et le gameplay est moins mou. Reconnaissons en effet qu'à l'image d'une partie de jeu de plateau, le mode tour par tour n'a rien de commun avec le rythme d'un match de PES !

Blood Bowl
En temps réel, les choses vont beaucoup plus vite et de nombreux joueurs n'utilisent finalement la pause active qu'avec parcimonie afin justement de ne pas « saucissonner » l'action. Bien sûr, les matchs sont un peu plus confus qu'en mode tour par tour, mais cela colle finalement assez bien à l'atmosphère d'un match de Blood Bowl où, de toute façon, les joueurs sont un rien crétins. Le mode temps réel est vraiment la bonne surprise de ce Blood Bowl made in Cyanide et les développeurs sont ainsi parvenus à renouveler très agréablement le jeu.

Blood Bowl
Renouveler certes, mais en conservant l'âme de Blood Bowl et absolument tous les éléments de jeu sont là pour nous rappeler l'héritage Games Workshop. Il y a bien sûr le design des (seulement ?) huit races disponibles : des Humains aux Skavens en passant par les Nains, les Hommes-Lézards, le Chaos, les Orques, les Gobelins et les Elfes Sylvains, toutes sont remarquablement réussies. Les commentateurs des matchs, malgré un nombre de phrases finalement assez limité, ne sont pas en reste de même que le dessin des cinq arènes créées pour l'occasion.

Sans être le plus beau jeu du monde, Blood Bowl est une réussite, et ce, même si la version Xbox semble en-dessous de la mouture PC. Le rendu de l'herbe est moins convaincant et dans certains cas, il faut faire avec des ralentissements pas du meilleur goût. La création de son équipe pour la campagne ou pour faire des matchs simples est plus que correcte, même si on regrettera un certain manque de liberté afin de coller aux règles du jeu : il n'est par exemple pas possible de mixer les races, pas même lorsqu'il s'agit de mettre quelques Nains dans une équipe d'humains.

Blood Bowl
Blood Bowl
Blood Bowl

Si les coachs regardent plus leur infirmerie que leur zone d'en-but c'est que les joueurs préfèrent les bourre-pifs au ballon

Sans être rédhibitoire, ce problème de personnalisation / contenu reste l'un des principaux défauts et les joueurs Xbox 360 seront déçus de voir que la neuvième race disponible en téléchargement sur PC n'est pas intégrée : Cyanide étudie la possibilité de la distribuer (gratuitement ?) via le Xbox LIVE. Moins gênant, mais regrettable, la personnalisation est en retrait : on peut changer le nom de son équipe, mais il faut se contenter des couleurs de base et faire avec la relative rigidité des règles : comme sur PC, le jeu vidéo est forcément moins ouvert qu'un jeu de plateau.

Blood Bowl
La gestion des compétitions est libre et il est possible de créer des épreuves très variées, mais réservées au mode local. Cette fois, Cyanide n'y est pour rien, mais il y a bien peu de chances de retrouver les outils que les membres les plus créatifs de la communauté ont réalisé sur PC. En revanche, Cyanide travaille certainement à des extensions afin d'enrichir encore les choses et d'aller plus loin que les seules équipes supplémentaires. Reste qu'en l'état, Blood Bowl est déjà un titre permettant pas mal de fantaisies, grâce à son contenu et à ses modes de jeu.

Blood Bowl
Nous n'avons pour le moment parlé que de l'opposition tour par tour / temps réel, mais il est important de préciser que Blood Bowl ne s'arrête pas là. Il est bien sûr possible de jouer en solo à des matchs simples ou de se lancer dans une « campagne » qui permet de suivre et faire évoluer son équipe sur plusieurs saisons : le but étant alors de devenir la formation la plus prestigieuse au fur et mesure des compétitions. Cette campagne intègre aussi, quoique de manière simple, un marché des transferts et accentue le côté management avec le médecin et les blessures à long terme.

Blood Bowl
Un aspect des choses qui prend également tout son sens en multijoueur. Sur PC, nous mettions vite de côté le hotseat afin de nous concentrer sur les autres options : il est vrai que ce mode nous oblige à suivre les actions de l'adversaire. Hélas, le hotseat est à peu près le seul mode vraiment agréable à jouer sur Xbox 360 et c'est finalement le gros problème de cette version console. Pour des raisons techniques que nous serions bien en peine de vous expliquer, mais qui semblent liées aux contraintes imposées par Microsoft, Cyanide n'a pas été en mesure de proposer un mode en ligne digne ce nom.

Le studio s'est rabattu sur un classique système de matchmaking qui fonctionne bien, mais qui s'avère bien trop limité pour un jeu de la trempe de Blood Bowl. Pensez-donc qu'il n'est tout simplement pas possible de conduire de vraies ligues en ligne ! Du coup, impossible d'amasser de l'expérience et de faire progresser son équipe au travers d'une « saison Internet ». Cyanide cherche des solutions à ce niveau, mais nous n'avons encore rien de tangible à ce niveau. Heureusement, les outils en local sont suffisants pour passer de bons moments entre amis et faire progresser son équipe, mais qu'il est regrettable de ne pouvoir procéder à des championnats sur le LIVE.

Vidéo #7 - Bande-Annonce

La vidéo officielle publiée pour la sortie du jeu


Conclusion


Évolution très nette d'un Chaos League vieillissant et première apparition du genre sur Xbox 360, Blood Bowl est une réussite que les amateurs du jeu de plateau devraient savourer. Ils ne retrouveront pas tout à fait la même ambiance qu'autour d'une table, mais le concept est bien reproduit pour un plaisir de jeu intact. Du côté des débutants et malgré les limitations du didacticiel, pas trop d'inquiétude à avoir : il faut juste savoir s'investir un minimum et accepter de ne pas tout comprendre tout de suite.

Niveau regrets, on ne peut que constater l'absence de la neuvième race ajoutée après la sortie sur PC ou l'absence de personnalisation des couleurs de son équipe, mais le plus gênant est l'absence de compétitions sur le LIVE. Il est du reste impossible d'acquérir de l'expérience en ligne et l'intérêt du Net est donc limité. L'univers Games Workshop est toutefois au rendez-vous et alors que la mode n'est pas aux jeux de sports « fantaisistes », Blood Bowl rempli très bien le double rôle d'adaptation réussie et de jeu de qualité. Un titre à essayer de toute urgence, mais surtout pour jouer, chez soi, entre amis !


Pour des raisons d'ordre technique, les captures sont issues de la version PC du jeu. Très proche, la version 360 est à peine moins jolie et diffère légèrement au niveau de l'interface.

Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Blood Bowl sur Xbox 360

Blood Bowl
Blood Bowl
Blood Bowl
Blood Bowl
Blood Bowl
Blood Bowl
Blood Bowl
Blood Bowl
Blood Bowl
Blood Bowl
Blood Bowl
Blood Bowl
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
Commander sur
flechePublicité

NEWSLETTER

Reçois gratuitement les news par mail !

LES OFFRES

Playlist Blood Bowl

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

flechePublicité
flechePublicité