flechePublicité

Test ATV Offroad Fury 4 (PS2) : 0/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 26 Mars 2008 , PS2
Publiée le 09/07/2008 à 00:07, par sh@d

Test de ATV Offroad Fury 4

ATV revient une nouvelle fois sur Playstation 2. Ce mélange de bolides tout terrain, quad, moto, buggy et camion développé par Climax, souhaite procurer des sensations extrêmes au joueur. Après des épisodes plus que moyens, la série arrive-t-elle cette fois à changer la recette ?

Histoire de la team FuryRetour au sommaire
histoire-team-fury
Le jeune pilote que vous contrôlez, c'est lui ! N'est-il pas beau ?
Ce quatrième opus veut relancer la série en proposant un mode histoire. Celui-ci débute avec un jeune pilote, avide de gloire et de courses extrêmes, voulant passer du statut d’amateur à celui de professionnel. Le scénario vous fera manger de la poussière en passant par les différentes étapes : Supercross, Freestyle, Circuits, P2P (une sorte de Paris-Dakar) et bien d’autres encore. En tant qu’amateur vous devrez acheter vous-même vos véhicules, les améliorer et gagner les courses contre vos rivaux. Ces derniers n’apparaissent que dans les dernières courses de l’épreuve en cours et seront la seule intelligence artificielle à vous donner du fil à retordre.
Une fois parvenu au niveau professionnel, l’équipe Fury, dont vous faites désormais partie, vous proposera ses véhicules déjà préparés. Mieux vaudra quand même y apporter quelques améliorations. Après les circuits simples, notre jeune pilote parcourra l’Australie, l’Asie, l’Afrique et l’Europe. Un vaste parcours, le plus souvent, au soleil, jusqu’à la grande victoire.


A coté du mode histoire, le mode classique reprend le système d’étapes en quatre courses à chaque fois. La redondance des circuits, leur ressemblance et leur répétition se fait ressentir au bout de quelques heures. Pourtant, 70 circuits sont présents dans le titre avec, de temps en temps, des changements climatiques. Malgré tout, cela fini par lasser car même adaptés à chaque véhicule, ils durent trop longtemps. En revanche, il reste agréable de parcourir les circuits à moto, en quad, en buggy et en camion. Vous pourrez acheter un des nombreux véhicules disponibles à la vente avec les crédits gagnés après les courses.
Le véritable intérêt de ATV 4 est d’offrir énormément de véhicules à améliorer. Ce côté ‘customisation’ propose de nombreuses modifications, que ce soit sur le moteur, les freins, la déco du véhicule ou du pilote. Pour ce quatrième opus de la série, Climax a fait les choses en grand.


Gadin en tout genreRetour au sommaire
gadin-tout-genre
On enchaîne les combos et les tremplins, si ça c'est pas du Freestyle !
La maniabilité se révèle assez frustrante au départ. L’entraînement inclus dans le jeu ne présente que peu d’intérêt. Vous devrez vous roder en ‘courses uniques’ dans l’étape de votre choix. Dans celles-ci, sauf le Freestyle, la jouabilité reste celle d’un jeu de courses classique, avec le joystick gauche ou la croix directionnelle pour contrôler votre véhicule. La répartition du poids de chaque engin se ressent assez bien dès que l’on franchit un virage ou une bosse.
Cela mis à part, le Freestyle propose l’objectif d’effectuer le plus grand nombre de figures possibles. L’erreur de Climax, récurrente depuis les premiers ATV, c’est d’utiliser le joystick gauche à la fois pour conduire et à la fois pour faire les figures en l’air. Ici, petit temps de réaction quand vous franchirez un saut… Il est déroutant de voir que le joystick fait bouger la moto ou le quad pendant une figure puisque le stick permet de stabiliser la moto. Avant de réussir convenablement un combo, vous vous serez ratatiné au sol plusieurs fois. D’ailleurs, vu le peu de temps passé en l’air, vous devrez atterrir au sol et faire une roue arrière pour garder votre combo activé avant de faire un autre saut pour être sûr de faire un bon score.


Le soft de Climax reste trop proche de la moyenne à cause de son aspect technique. Les graphismes de la Playstation 2 piquent un peu les yeux. Même si les décors, plutôt réussis, arrivent à gérer les changements climatiques comme la pluie, le jeu souffre de l’omniprésence de l’aliasing. Seul le ciel, de jour ou de nuit, reste agréable à regarder. Autre point négatif : les temps de chargements, trop longs, paraissent interminables et ce, depuis les premiers épisodes.
En ce qui concerne les doublages, le jeu se base sur des dialogues VO sous-titrés en français. Malheureusement, les dialogues originaux sont complètement à côté de la plaque. Décalage monstrueux avec les sous-titres et la bouche des personnages. Cet aspect a pourtant été dompté depuis bien longtemps sur la console de Sony.
Seul élément positif pour ATV Offroad Fury 4, la musique et les bruitages s’en sortent bien. Proposant un mix de tous les styles actuels, le soft a tout de même un penchant plus rock progressif avec des artistes reconnus comme 30 Seconds to Mars. Pour les bruitages de moteurs et des environnements, le jeu reste réaliste.


Climax et Sony ne changent pas d’un poil la série ATV malgré l’ajout d’un mode histoire. La ressemblance des circuits et les gros défauts techniques ne peuvent offrir un renouveau de ce jeu de sports mécaniques. A part de nombreux véhicules, la customisation des bolides et une bande son accrocheuse, ATV Offroad Fury 4 ne s’élève pas très haut par rapport à ses petits frères. Dommage.

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.7
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
xc fgghfgfckjvrmldgjkdslfjggfjnbdkf jkljklzdrjfgklvgjbckdklmg,bhgkl cxkljvkldf,blksd,cdlknvlkfsdn, kncklvb,ekv,xdlkv, ,erk,bklsd,cezlk, l,lfkg,rklv,qsm;l, lk,cslkv,zrlkv,sdlk,l k,lkc,vrelk,bfklds,lk ,lkv,berv,k
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ins, s); })();