flechePublicité

Preview Assassin's Creed Chronicles : China (PS4, Xbox One) : sur JeuxVideo.fr



Sortie le 22 Avril 2015 , PS4 , Xbox One , Plus de tests sur PC

Preview

  • Ce qui devait au départ n'être qu'un one shot est désormais le premier épisode d'une nouvelle série de jeux Assassin's Creed. Et si j'en vois déjà certains froncer des sourcils, en marmonnant des insanités envers la firme d'Yves Guillemot à la mention de nouveaux Assassins, sachez que nous sommes bien loin des épisodes canoniques. Exit les mondes ouverts, la 3D et autres fioritures des...
La note des internautes
7.0

(1 votes)
Publiée le 31/03/2015 à 17:03, par Kevin-J

Preview d'Assassin's Creed Chronicles China : Trois assassins pour le prix d'un

Initialement prévu dans le season pass d'Assassin's Creed Unity, et dans la plus totale discrétion, Assassin's Creed Chronicles China s'est dévoilé à l'occasion d'un événement parisien. Et il n'est pas venu seul.

Ce qui devait au départ n'être qu'un one shot est désormais le premier épisode d'une nouvelle série de jeux Assassin's Creed. Et si j'en vois déjà certains froncer des sourcils, en marmonnant des insanités envers la firme d'Yves Guillemot à la mention de nouveaux Assassins, sachez que nous sommes bien loin des épisodes canoniques. Exit les mondes ouverts, la 3D et autres fioritures des Assassin's Creed classiques… Pour l'occasion, Climax Studio, Ubi Partners et Ubi Montreal ont joint leurs forces afin de créer la série des Chronicles, une nouvelle formule qui change la recette habituelle du tout au tout.

Chroniques amèresRetour au sommaire
Assassin s Creed Chronicles : China
Avec Assassin's Creed Chronicles : China, Ubisoft étend encore un peu plus l'univers de sa licence phare. En effet, les différents titres qui viendront garnir cette série nous permettront d'incarner différents Assassins déjà évoqués par d'autres support que le jeu vidéo. C'est donc Shao Jun, l'apprentie du célèbre Ezio Auditore qui ouvre le bal. Cet Assassin chinois, croisé dans le court métrage Assassin's Creed : Amber est la protagoniste de l'épisode China. L'occasion d'en apprendre plus sur ce personnage, ses liens avec Ezio, et d'ouvrir un tout nouveau pan de l'histoire d'Assassin's Creed, et des mystères qui la constituent (qui a parlé de fragments d'Eden ?). Deux autres chroniques sont déjà à l'ordre du jour pour une sortie ultérieure.

La première prendra place en Inde et mettra en scène Arbaaz Mir, qui est déjà apparu dans le comics Assassin's Creed : Brahman, et la seconde nous transportera en Russie afin que nous vivions les aventures de Nikolaï Orelov, personnage principal des romans graphiques Assassin's Creed : The Fall et Assassin's Creed : The Chain. Mais au-delà d'étendre purement et simplement l'univers de la franchise, ces nouveaux Assassins sont aussi l'occasion de découvrir une nouvelle manière de jouer, bien loin de l'original. L'habituel monde ouvert cède la place à un level design certes plus linéaire, mais offrant un challenge des plus intéressants, qui rappellera de bons souvenirs aux adeptes de titres comme Mark of the Ninja ou Stealth Inc.

Preview : Trois séquences de gameplay maison


Like jvfr
Assassin s Creed Chronicles : China
fleche orange
La direction artistique, franchement réussie. Pour cette nouvelle série, qui adopte pour l'occasion une vue de côté tout en perdant une dimension, les équipes ayant travaillé sur le projet ont opté pour un style graphique des plus plaisants. Chacune des chroniques adoptera une charte en relation avec le pays et l'époque à laquelle se déroule l'histoire. Dans le cas d'Assassin's Chronicles : China, nous pourrons découvrir un univers graphique aux fortes influences asiatiques. Les personnages et décors semblent dessinés à l'encre, et l'on retrouve bien souvent des arrière-plans ressemblant à s'y méprendre à des estampes. A plusieurs des occasions, il sera aussi possible de découvrir de petits effets très réussis, comme les giclées de sang qui prennent l'apparence de taches d'encre, ou le grain du parchemin qui transparait dans certaines textures. Cette patte graphique, convaincante, est loin d'être anodine, puisqu'elle vient aussi servir le gameplay. Les touches de couleurs qui parsèment les niveaux servent en effet à codifier les éléments du décor, indiquant d'un seul coup d'œil leur rôle (la couleur verte pour les cachettes par exemple).

Assassin s Creed Chronicles : China
fleche orange
Le gameplay, simple et accrocheur. Côté gameplay, cet Assassin's Creed Chronicles : China s'avère tout aussi satisfaisant. Sans être très profond, il propose des commandes simples, et des mécaniques qui s'appréhendent facilement, à tel point que vétérans et néophytes pourront s'y amuser rapidement. Pour faire simple, il est possible de découper les mécaniques et trois grands axes. A commencer par la discrétion, qui sera bien souvent la réponse aux problèmes posés par le level design du jeu. En bon Assassin, Shao Jun pourra compter sur ses pas de velours pour passer au nez et à la barbe des ennemis en utilisant non seulement les éléments du décor pour échapper à leur regard, mais également quelques gadgets pour détourner leur attention. Les aptitudes physiques de notre avatar seront aussi capitales. Assassin oblige, Shao Jun pourra compter sur de multiples mouvements de parkour pour évoluer au sein des niveaux, des capacités loin d'être anodine tant les chemins possibles pour atteindre un objectif donné sont nombreux. Enfin, et si jamais la discrétion et la grimpette ont échoué, il sera toujours possible de foncer dans le tas. Néanmoins, cette solution comporte pas mal de risques, les ennemis étant très agressifs, et bien plus forts que notre personnage.

Assassin s Creed Chronicles : China
fleche orange
Un level design qui laisse entrevoir de très bonnes surprises. Avec l'abandon de la 3D, Assassin's Creed Chronicles : China change radicalement la formule habituelle. Cela passe avant tout par un level design aux antipodes des épisodes canoniques : l'action se déroule en scrolling horizontal, et se découpe en tronçon qu'il faudra traverser. Au terme de chacun de ces tronçons, une note nous sera attribuée en fonction des actions que nous aurons réalisées pour le traverser (entre discrétion, combat et déplacement). Ce qui fait la force de ce level design, c'est qu'à leur manière, chacun de ces segments fonctionne comme une énigme à résoudre. Il faudra bien observer les rondes des gardes, leur champ de vision, les cachettes disponibles et les forces en présence afin de trouver la manière la plus optimale de traverser le niveau. Il sera même possible de trouver de petites respirations, parfois, au travers de séquences un peu plus axées sur la plateforme (à la manière d'un bon vieux Prince of Persia), ou lors de courses requérant agilité et sens du timing.

Dislike jvfr
On a moins aiméRetour au sommaire
Assassin s Creed Chronicles : China
fleche orange
Les commandes un peu erratiques parfois. Si dans l'ensemble, Assassin's Creed Chronicles : China fonctionne plutôt bien, il conserve encore quelques petits problèmes un poil énervant. Le premier, et plus important concerne les commandes elles-mêmes, qui manquent parfois de réactivité. Durant les missions qu'il m'a été donné de jouer, j'ai par moment ressenti de petites latences dans la résolution des actions, qui m'ont au final fait perdre la mission en cours. Il ne s'agit pas de grand-chose, mais ces petites errances du gameplay suffisent à créer des moments de frustration (surtout lors de séquences en temps limité) qui viennent légèrement gâcher le plaisir de jeu. De plus, la gestion de la profondeur du décor engendrée par la 2,5D accouche d‘éléments très confus. Espérons toutefois que ces menus problèmes soient corrigés d'ici la sortie du titre.

Assassin s Creed Chronicles : China
fleche orange
Quid de la répétitivité ? L'autre problème qu'il est possible de trouver à cet Assassin's Creed Chronicles concerne sa pérennité. Avec déjà trois épisodes aux concepts et gameplay similaires, difficile de ne pas suspecter Ubisoft de retomber dans ses travers habituels. D'autant plus qu'au sein même du jeu, les missions, à de rares exceptions près, fonctionneront sur un principe similaire. Evidemment, les missions secondaires et les différents collectibles seront là pour amener un peu de variété, mais il n'en demeure pas moins que la lassitude restera là, tapie dans l'ombre, prête à surgir à tout moment. Il est difficile de juger de la qualité finale au regard des quatre missions auxquelles nous avons pu nous essayer, et nous attendrons donc, une fois encore, la sortie du jeu pour livrer notre avis définitif.

Pour être tout à fait clair, Assassin's Chronicle : China n'a pas la prétention d'un Assassin's Creed classique. Néanmoins, avec sa direction artistique inventive et charmante, son gameplay millimétré et accrocheur, il possède de solides arguments pour en faire le parfait jeu popcorn à savourer entre deux blockbusters, et ce, que l'on aime ou non la franchise Assassin. Les amateurs y trouveront cependant un intérêt supplémentaire puisqu'il sera possible d'explorer de nouveaux horizons, d'approfondir le background de certains personnages bien connus, tout en donnant l'occasion d'en apprendre plus sur cet univers aux multiples ramifications.

Assassin's Creed Chronicles : China est prévu sur PS4, Xbox One, PC et sera disponible le 22 avril prochain.
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Assassin's Creed Chronicles : China

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité