flechePublicité

Preview Assassin's Creed 3



Sortie le 31 Octobre 2012 , Xbox 360 , PS3 Sortie le 30 Novembre 2012 , Wii U Sortie le 22 Novembre 2012 , Plus de tests sur PC
Publiée le 27/03/2012 à 11:03, par David

Preview Assassin's Creed 3

Découvrez le prochain volet de la série d'Ubisoft à travers nos premières impressions et l'interview de Julien Laferrière, producteur associé.

Après avoir visité les environs de Masyaf avec Altaïr et fait le tour de l'Italie avec Ezio, les joueurs s'interrogeaient sur la destination ainsi que sur l'identité du nouvel ancêtre de Desmond. Aujourd'hui, ce n'est un mystère pour personne : l'aventure se déroulera sur les territoires encore sauvages de l'Amérique du Nord au XVIIIe siècle. Depuis cette annonce, les informations fusent à propos de l'univers, du scénario, du gameplay, etc. Simples spéculations ou réalités affirmées ? Penchons-nous en détail sur les secrets de polichinelle de cet épisode, qui apporte une bouffée d'air frais à la série.

Destin MohawkeurRetour au sommaire
Assassin s Creed 3
Né de parents anglais et indien Mohawk, Ratohnhaké:ton alias Connor mène une existence paisible dans son village jusqu'au jour où celui-ci est ravagé par les forces britanniques. Brûlant d'un désir de justice, Connor apprend de la bouche des survivants qu'un groupe de sa tribu œuvre en secret dans ce noble but. Un nouvel assassin est né.

Bande-annonce #1 - Direction l'Amérique



Cette notion est d'ailleurs au cœur du jeu. Alors qu'Altaïr est un assassin professionnel et Ezio un charmeur en quête de vengeance, Connor, lui, est un justicier. Lorsque nous savons que les templiers se trouvent dans les deux camps (loyaliste et patriote) mais aussi que Connor n'a aucune allégeance, nous sommes en droit de nous demander ce qu'est la justice. De cela découle des luttes à différentes échelles, imbriquées dans un conflit général menant à la création d'un pays indépendant. Un parti pris intéressant pour une histoire qui se veut non manichéenne.

Assassin s Creed 3
Cette ébauche de scénario laisse entrevoir la volonté des développeurs de proposer une expérience plus profonde mais aussi plus forte quant à l'implication du joueur vis à vis des thématiques abordées, morales ou historiques. En effet, l'aventure se déroule de 1753 à 1783. Une trentaine d'années, extrêmement riches, pendant lesquelles le joueur va être tour à tour acteur, puis spectateur d'évènements majeurs qui ont bouleversé cette époque. Citons, par exemple, le grand incendie de New York de 1776 ou encore la bataille de Bunker Hill (1775 à Boston) reproduite à l'identique, tout comme le célèbre discours d'Israel Putnam.

Quand on arrive en villeRetour au sommaire
Benjamin Franklin, Charles Lee, George Washington et son aide de camp bien connu des français La Fayette, etc. Autant de personnages célèbres jouant un rôle important dans le périple de Connor, qui se déroule principalement dans les représentations historiques de New York et Boston. A l'instar des précédents épisodes, la modélisation des deux villes semble, une fois encore, très proche de la réalité d'époque. Une qualité appréciable sublimée par un comportement plus réaliste de la foule.

Assassin s Creed 3
Les personnages vaquent désormais à leurs occupations, dans un but précis. Comble du système, des évènements aléatoires viennent parfois pimenter la session de jeu. Nous avons pu assister au vol d'une pomme suite à la chute d'un cageot renversé au milieu de l'agitation régnant sur les quais. En l'occurrence, notre défenseur du peuple est resté impassible devant les appels au secours de la marchande en détresse. Une liberté d'intervention qui rappelle le système d'un Red Dead Redemption et sa justice toute relative.

L'ensemble, appuyé par le moteur graphique nommé l'Anvil Next (version améliorée du moteur utilisé par les précédents Assassin's Creed), fait honneur à cette génération de console. Le jeu profite d'un très beau rendu avec une approche bien plus cinématographique qu'auparavant. Nous profitons ainsi de gros plans sur les visages des personnages à travers des scènes de dialogues plus longues. C'est l'occasion de remarquer qu'un travail particulier à été apporté à la synchronisation labiale et à l'expression des visages, devenues plus naturelles. Les paysages ne sont pas en reste ; il suffit de jeter un œil sur la troisième zone de jeu, la "Frontière", pour s'en rendre compte.

Connor le barbareRetour au sommaire
Assassin s Creed 3
Car, une des plus grandes nouveautés de l'épisode reste cette nouvelle aire de jeu naturelle appelée la "Frontière". Une fois et demi plus grande que Rome dans Brotherhood, sa taille est phénoménale. Au milieu des forêts denses, sur des terrains inégaux, et aux alentours des grands lacs, dans des camps ainsi que dans des avants-postes installés à plusieurs endroits stratégiques, il est possible d'acquérir de nombreuses quêtes variées. Les rencontres aléatoires sont de la partie sous forme de régiments militaires marchant au bruit du tambour ou d'animaux sauvages pistant leur proie. Notons la possibilité de chasser afin de récolter des matériaux utiles au commerce (la propreté de l'exécution influe sur la qualité de la peau ou de la viande récupérée).

Bande-annonce #2 - Présentation de Connor



Faisant office de fil conducteur au développement du jeu, l'influence de cette zone est palpable dans l'intégralité du titre. Les mouvements de Connor ont été élaborés en premier lieu dans la nature puis appliqués aux villes. Le résultat probant offre une vraie plus-value à l'identité du héros. Le panel de mouvements totalement renouvelé donne l'impression de jouer un nouveau personnage et pas une simple copie d'Ezio avec un costume différent. Jamais un assassin ne s'est montré aussi à l'aise dans ses déplacements.

Assassin s Creed 3
Outre les nouvelles animations de course, Connor est capable de glisser au-dessus/en-dessous d'obstacles (branches...), de faire un bond de côté, de se mouvoir dans les arbres tel un gymnaste surentraîné, etc. Les mouvements d'escalade réalisés sur de vrais grimpeurs à partir de la technique de motion capture (transfert de poids, changement de pied, utilisation des fissures...) participent au renouveau du système de jeu, laissant libre accès à des zones inaccessibles à première vue. Seul la neige parfois trop épaisse entrave la progression du personnage qui s'enfonce dedans jusqu'à la taille. D'autre part, cet élément instaure de nouvelles mécaniques de traque (traces de pas, de sang...).

Assassin s Creed 3
Constat similaire en ce qui concerne le combat. Nouvelles armes obligent, les techniques développées diffèrent totalement. Ambidextre parfait, Connor peut utiliser n'importe quelle combinaison d'armes à une main (deux tomahawk, deux pistolets, un poignard et un pistolet...) ou une arme à deux mains (mousquet...). Le double contre apparaît avec des exécutions encore plus brutales, sans compter les nouveaux mouvements comme le bouclier humain ou "l'assassinat en course" : Connor s'élance, poignarde sa victime, effectue une roulade sur le cadavre et continue à courir à pleine vitesse. Les perspectives stratégiques s'étendent à la fuite également : des véhicules en mouvement (charettes...) traversent les rues et certains bâtiments sont accessibles en conflit ouvert ce qui permet à notre assassin de s'engouffrer par une fenêtre afin de ressortir par un autre côté de l'édifice. Tout un programme permettant la planification du meurtre comme l'improvisation totale.

Il y a encore bien des sujets de discussions sur Assassin's Creed 3 : le système de saison influe sur le paysage des villes et de la "Frontière" ainsi que sur le comportement de la population ; Connor dispose à présent de mouvements de couverture (en coin ou derrière un buisson) ; le moteur est capable d'afficher 2000 NPC à l'écran lors des batailles rangées, etc.

La seule chose à retenir est l'ambition affichée par les développeurs de renouveler totalement l'univers et le gameplay de la série. De ce point de vue, la présentation du jeu était très convaincante. Ce troisième épisode se veut plus open world, plus grand, plus beau et plus complet. A notre sens, le passage au troisième épisode vise un dépaysement encore plus important que le passage du premier au deuxième. Un titre qui pourrait bien devenir un must have de cette fin d'année.



Interview avec Julien Laferrière, producteur associéRetour au sommaire

etoile rouge
Jeuxvideo.fr : Depuis quand le jeu est-il en développement ?

Julien Laferrière : Le jeu est en développement depuis presque deux ans et demi maintenant. Nous voulons nous donner le temps de livrer un produit de qualité. Nous avons débuté avec l'équipe originale qui a travaillé sur Assassin's Creed 1 et 2 à laquelle nous avons rajouté les meilleurs éléments des équipes Brotherhood puis Revelations. Nous avons eu besoin de réécrire un bon nombre de systèmes dans le jeu pour livrer un troisième épisode à la hauteur des attentes.

etoile rouge
Jeuxvideo.fr : Pourquoi avoir choisi cette période ? Est-ce un moyen de toucher un public plus large, notamment les américains ?

Julien Laferrière : La Révolution Américaine est une période de l'histoire très riche. C'est certain que cette période intéresse beaucoup les américains mais nous pensons qu'elle plaît également aux européens, ainsi qu'au reste du monde. C'est avant tout une période de conflit britannique qui a attiré le regard des autres puissances européennes. Puis la France a participé, et ça a même mené à la Révolution Française. Nous espérons qu'un sujet aussi fort attise la curiosité de la planète au complet car c'est un thème pertinent pour qui s'intéresse un peu à l'histoire. Nous avons pris beaucoup de plaisir à réaliser un jeu dans cet univers peu utilisé dans le monde du jeu vidéo.

etoile rouge
Jeuxvideo.fr : Est-ce nécessaire d'avoir terminé tous les autres jeux de la série pour jouer à Assassin's Creed 3 ?

Julien Laferrière : Nous pensons que c'est un excellent moment pour nous rejoindre si vous n'avez pas fait tous les jeux ou si vous n'avez pas suivi l'aventure Assassin's Creed. C'est un des principaux soucis de l'équipe : rendre le scénario accessible. Avoir un nouvel héros et une nouvelle époque rend déjà la majorité du jeu accessible, tout le monde va découvrir Connor en même temps. En ce qui concerne la partie avec Desmond, nous cherchons à amener le joueur vers ce qu'il a besoin de savoir pour être en mesure d'apprécier l'histoire sans l'avoir suivi depuis le début. C'est notre défi.

etoile rouge
Jeuxvideo.fr : A propos de Desmond, quelle est la politique adoptée vis à vis de son histoire : obligatoire (Brotherhood) ou optionnelle (Revelations) ?

Julien Laferrière : Desmond va jouer un rôle important dans Assassin's Creed 3. Il sera jouable plus que jamais. Je pense que nous avons une formule qui va plaire aux joueurs.

etoile rouge
Jeuxvideo.fr : Le troisième épisode est-il unique ou aurons nous droit à une suite ?

Julien Laferrière : Pour le moment, nous sommes très concentré sur Assassin's Creed 3. C'est notre préoccupation principale. Nous voulons nous assurer que le personnage de Connor va répondre aux attentes et va être apprécié des joueurs. Nous ne savons pas trop ce que l'avenir nous réserve en ce qui concerne la franchise. L'histoire est notre terrain de jeu. Il nous reste plein de moments intéressants de l'histoire à explorer.

etoile rouge
Jeuxvideo.fr : Puisque nous parlons de l'attente des joueurs... Après trois héros, peut-on espérer voir, un jour, débarqué une héroïne ?

Julien Laferrière : Il y a beaucoup de fans qui en parlent. Dans le cas de la Révolution Américaine, cela aurait été difficile de justifier une héroïne. C'était un monde d'hommes. Ce n'est pas du sexisme mais la réalité de l'époque. Les colons étaient principalement masculins ; les soldats étaient masculins. A Montréal, par exemple, les habitants manquaient de femmes et le roi de France était obligé d'envoyer des femmes pour créer une société. Avoir une héroïne dans ce contexte aurait été difficilement justifiable.

Séparateur - A voir aussi

Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Assassin's Creed 3

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité
flechePublicité
cation.protocol=='http:'){ var Tynt = Tynt || [];Tynt.push('cUx9Dqt8ar4jHuadbi-bnq');Tynt.i = {'st': true, 'ap': 'Tellement + sur JeuxVideo.fr :'}; (function(){var s=document.createElement('script');s.async="async";s.type="text/javascript";s.src='http://tcr.tynt.com/ti.js';var h=document.getElementsByTagName('script')[0];h.parentNode.insertBefore(s,h);})(); } -->