flechePublicité

Test Animal Crossing : Let's Go To The City (Nintendo Wii) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 05 Décembre 2008 , Nintendo Wii

Les +

  • Concept accrocheur et agréable au demeurant
  • Grande durée de vie
  • Possibilités Wi-Fi en ligne
  • Enfin le tchat vocal, mais...
  • Dialogues bien traduits, mais...

Les -

  • Trop peu de nouveautés pour ceux qui ont l'opus DS
  • Quelques imprécisions à la Wiimote
  • Toujours les mêmes types d'archaïsme
  • ... environ 70 euros avec le Wii Speak
  • ... souvent longs
  • Ne plaira pas à tous
  • Lien avec la DS peu utile
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
8.9

(1430 votes)
Donner votre avis
Livraison gratuite
Publiée le 09/12/2008 à 11:12, par Damien

Partager ce test

Test de Animal Crossing Wii : Plus belle la ville ?

Fiche jeux : Animal Crossing : Let s Go To The City
Depuis 2001, date de sa sortie au Japon sur Nintendo 64, difficile de passer à côté du phénomène Animal Crossing/Animal Forest. Son but est simple : distraire les joueurs les plus lassés par des suites sempiternelles reprenant des concepts sans cesse réutilisés. Sept ans plus tard, et après avoir été portée sur Gamecube et DS, la même bande de joyeux lurons débarque désormais sur Wii. Mais le concept de base a-t-il bien vieilli ? Cet opus Wii apporte-t-il un réel renouveau et par extension, vaut-il le coût pour les amateurs des précédents volets ? Les réponses, tout de suite, dans notre test !

Animal Crossing Wii : Plus belle la ville ?

Comme énoncé rapidement en introduction, si les joueurs européens ont ressenti un manque certain de ne pouvoir jouer à Animal Forest sur N64, dès l'arrivée de la version GC (en 2004) ils ont eu largement le temps de se rattraper. Et cela, du fait du grand succès de la version DS (2006) qui a permis de donner encore davantage d'ampleur au phénomène, notamment en France. Avant toute chose, voici un petit rappel du concept du jeu. Animal Crossing est une sorte de simulation de vie entre Les Sims et Harvest Moon, mais finalement pas franchement si proche que ça, ni de l'un ni de l'autre. Il faudra bien sûr vivre en société, se faire des amis, tout en s'occupant de récolter des objets, de bichonner les différentes espèces végétales aux alentours, d'observer le passage des saisons...

Animal Crossing : City Folk
Cependant, il ne sera nullement question ici de se nourrir, de dormir ou de prendre soin de son hygiène comme dans Les Sims. De même, inutile d'imaginer jouer au super-fermier à la manière d'un Harvest Moon. Vous ne pourrez que récolter, planter et vendre quelques fruits de saison (orange, pomme, poire en général), mais impossible d'avoir une vache à traire ou même de promener son petit chien de compagnie. Et pour cause, une fois que l'on entre dans le village d'Animal Crossing : Let's Go To The City, nos voisins seront une poule, un chat, une vache, etc. À un détail près, c'est qu'ils représentent de véritables habitants, au même titre que notre avatar virtuel (dont le nom et la date de naissance sont définis dès le début de l'aventure).

Vidéo # 7 - Les premiers instants de jeu



Quand la Wii se prend pour une DS

Ces personnages "animaliers", souvent hauts en couleur et au look enfantin, se déplacent librement dans le village, font leur cueillette, leurs emplettes et décorent leur maison. Tout ce petit monde a donc sa vie propre et il faudra bien plus que leur parler pour qu'ils soient nos amis. Pour cela, toute gentille attention est la bienvenue, de la lettre anodine au joli cadeau. Pour avoir une image suffisamment bonne dans le village, notre avatar devra être également présent lors d'évènements importants comme la fameuse "fête des fleurs", mais aussi amener des fossiles et autres éléments nécessaires au musée local. Ce qui m'amène à rappeler un détail ô combien important ! Dans Animal Crossing : le jour et l'heure sont gérés en temps réel. En faisant simple : si on est mardi à 18 h le 9 décembre dans la réalité, il en sera exactement de même dans le jeu. Pas étonnant ensuite, qu'il pleuve ou neige, que les arbres soient bourgeonnants et que le soleil soit en passe de se coucher. Mieux, cela veut dire que vous ne pourrez interagir avec certains personnages ou participer à des évènements particuliers, qu'à certains moments de votre journée virtuelle, et accessoirement de votre vie réelle. D'où la réputation qu'à le titre de "dévoreur de vie privée" !

Animal Crossing : Let s Go To The City
Et là où la version DS, de par sa portabilité, offrait la possibilité de suivre au plus près la vie de son village (où que l'on soit). La version Wii revient quant à elle à un mode de jeu plus casanier (dans le salon) et potentiellement moins fréquent que sur console portable. Continuons sur le terrain des comparaisons/similitudes avec la version DS. En effet, quasiment tout ce que l'on peut percevoir à l'écran nous rappelle cette version : graphismes, concept, trame principale, personnages et musiques. Certes la définition est meilleure, mais tout de même, il s'agit quasiment d'un simple «  copier-coller  » ! «  Quasiment  » car il y a bien quelques remaniements au niveau de certains lieux. Les salles du Musée ont par exemple vu leur forme un tantinet changée, même si dans le fond peu d'éléments inédits ont été ajoutés. La filiation avec la console à double écran ne s'arrête pas là puisqu'il est possible de transférer une copie d'un de ses personnages DS.

Mais que ceux qui avaient passé leurs journées et leurs nuits sur Animal Crossing : Wild World canalisent leurs attentes : ils ne pourront seulement transférer que leur tête, leur nom et leur catalogue d'objets. L'argent amassé, tout comme les objets ou vêtements portés ne nous suivent donc pas sur Wii. Et que dire de « la valise DS » (dont le déroulement est visible dans cette vidéo) qui permet de faire voyager un personnage de sa version Wii à celle d'un ami via une console DS ? Si dans le fond, cela est plutôt louable car offrant la possibilité aux personnes n'ayant pas de connexion internet de visiter les villages des amis ; dans la forme, cela nécessite de laisser la console DS en veille et d'avoir la cartouche d'Animal Crossing : Wild World à l'intérieur (alors qu'il faut passer par l'interface de « Téléchargement DS »).

Y'a du Wii-Fi-fi dans l'air ?

Animal Crossing : Let s Go To The City
Comme sur GC et DS, il est toujours possible d'inviter trois autres de nos proches dans notre village sur notre console et en hors-ligne. Chacun doit malgré tout faire sa petite épopée seul : inutile donc d'espérer pouvoir jouer ensemble simultanément en étant tous dans la même pièce. Pour compenser, il est bien évidemment possible, comme sur DS, d'inviter simultanément d’un à quatre partenaires du monde entier connectés en ligne (via la Connexion Wi-Fi Nintendo dans son village). À l'inverse, on pourra également visiter le village d'un ami et échanger avec lui des objets ou même quelques palabres (en textuel ou en vocal). L'une des principales nouveautés de cette version Wii est justement la fonctionnalité de tchat vocal. Si dans le fond il s'agit d'une excellente idée (le tchat textuel étant plutôt laborieux et long), il faudra tout de même investir quelques précieux euros de plus pour pouvoir s'offrir le micro (branché en USB) Wii Speak, nécessaire à la chose.Comptons 20 euros de plus si l'on investit dans le pack Animal Crossing Wii + Wii Speak, et 30 euros pour l'accessoire Wii Speak seul. Cela fait dans le meilleur des cas environ 70 euros qui rebuteront clairement et à juste titre les joueurs s'étant essayés aux versions DS et GC.

Console Nintendo Wii
Console Nintendo Wii

Le WiiSpeak


Le micro n'est de surcroît pas forcément exceptionnel au niveau de la qualité sonore entendue au final même si globalement l'audibilité est acceptable. Il est en plus conseillé de le fixer sur la télévision... à côté ou au dessus de la sensor bar (comme illustré ci-dessous). Et comble du bonheur, le micro USB est accompagné d'une excroissance disgracieuse dont on se serait volontiers dispensés. Finissons cet aparté pour signaler que le micro permettra également de dialoguer dans une chaîne Wii dédiée, fort logiquement appelée : « Chaîne Wii Speak ». Une bonne idée, mais là encore ternie par un revers non négligeable : l'activation de cette chaîne nécessite l'insertion d'un code de téléchargement valable uniquement sur une seule console. Même si Nintendo assure qu'en cas de situation particulière (perte, vol, achat en occasion), il est possible d'avoir un nouveau code auprès du service après-vente de Nintendo. Malgré tout, cela laisse un léger goût amer, d'autant qu'il faut que chaque joueur possède un Wii Speak pour que l'usage de l'accessoire soit vraiment pertinent. Voici ci-dessous une vidéo exclusive qui illustre, de manière plus visuelle et sonore, la connexion en ligne et le tchat dans Animal Crossing : Let's Go To The City.

Vidéo #10 - Wi-Fi en ligne et tchat vocal



Wii ou Non, alors ? Et pour qui ?

Fort heureusement, tout n'est pas à jeter sur Animal Crossing : Let's Go To The City, loin de là... en tout cas pour les non-initiés à la série. En effet, on note quelques nouveautés (plus d'objets comme notamment des champignons à récolter, la possibilité de ferrer avec un mouvement proche de la réalité pour la pêche, la possibilité de mettre sa tête de Mii (via l'esthétichienne), la dissociation des parties de vêtements pour la personnalisation de motifs (manches, torse avant et arrière, etc.) et surtout l'arrivée du Centre-Ville. Accessible en prenant le bus (exclusivement en solo), le Centre-Ville est un lieu inédit où sont présentes différentes entités : le Théâtre du Dr. Ciboulot (où l'on apprend des mimiques), l'Hôtel des Ventes (pour les ventes aux enchères), l'Esthétichien (pour changer son look), la voyante Astrid, la Tanière de Rounard, les Galeries Carla (boutique d'accessoires de luxe) et l'Académie des Joyeux Décorateurs (ou AJD, qui évalue chaque semaine la décoration de notre maison).

Animal Crossing : Let s Go To The City
En plus de cela, s'ajoutent de nombreux habitants d'autres villages (avec quelques nouvelles têtes mais globalement des personnages bien connus). En substance, seules les enceintes du théâtre et de l'Hôtel des Ventes sont vraiment « nouvelles ». Cependant, les services et les animaux qui les fournissent n'apportent pas suffisamment de fraîcheur pour constituer un vrai plus pour les possesseurs des versions DS et GC. Le seul vrai point positif du Centre-Ville est de nous permettre de rencontrer de manière plus aisée, sûre et régulière des protagonistes arrivant auparavant de manière épisodique (cf. notre vidéo exclusive ci-dessous). Peu vaste et peu innovant en-soi, il ne parvient pas à augmenter suffisamment l'intérêt de cette version Wii par rapport à la mouture DS. Idem pour la possibilité d'envoyer des courriers sur la Wii d'un autre ami humain ou celle de faire des captures d'écran. Cela représente tout au plus une petite fonctionnalité sympathique, du fait notamment du côté long et laborieux de l'écriture textuelle via la Wiimote.

Vidéo #9 - Un petit tour en centre-ville



Poursuivons justement sur la maniabilité de cet opus Wii. Le titre de Nintendo offre deux types de contrôle : Wiimote seule (grosso modo : on pointe et on clique) ou combinaison Wiimote - Nunchuk (on peut pointer ou bouger avec le stick analogique et cliquer avec les boutons C et Z en plus des touches de la Wiimote). Mis à part le fait que notre main ne cache plus une partie de l'écran (ce qui était le cas sur DS avec le stylet), la maniabilité n'est pas pour autant plus rapide ou intuitive (écriture, poser meuble ou les déplacer), surtout à la Wiimote seule. Le combo Wiimote-Nunchuk est d'ailleurs à conseiller car seul le stick analogique peut déplacer un objet déjà posé. Enfin, même si l'ensemble est agréable à parcourir, on constate toujours les mêmes lourdeurs de gameplay ou d'ergonomie avec des archaïsmes parfois irritants : icônes pas toujours explicites, contraintes de sauvegarde ou pour commencer le jeu en ligne, gestion de l'inventaire, caméra souvent trop proche, pas de possibilité d'ajouter des ponts pour parcourir plus facilement la carte... Sans compter l'apparition de temps de chargement, réguliers de surcroît et plutôt déplaisants compte tenu de la faible taille des lieux visités. Rien de rédhibitoire certes, mais encore une fois, force est de constater que le concept de base vieillit de moins en moins bien. Il est temps, Messieurs les développeurs, de remanier en profondeur le concept initié par Animal Forest, il y a déjà sept ans...

Conclusion

Au final, Animal Crossing Wii représente en-soi une bonne expérience (dôtée d'une durée de vie quasi illimitée qui plus est), à conseiller principalement à ceux qui ne possèdent pas la version DS. Le tchat vocal (possible grâce au micro Wii Speak, vendu séparément) et autres petites nouveautés (Centre-Ville, quelques objets ou habitants inédits...) auront par contre bien du mal à convaincre les autres. Car, il ne faut pas se leurrer, il s'agit simplement de la version DS portée sur la dernière console de salon de Nintendo. A quand un vrai nouvel opus ?




Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Animal Crossing : A Nous La Belle Ville sur Nintendo Wii

Animal Crossing : City Folk
Animal Crossing : City Folk
Animal Crossing : City Folk
Animal Crossing : Let s Go To The City
Animal Crossing : Let s Go To The City
Animal Crossing : Let s Go To The City
Animal Crossing : Let s Go To The City
Animal Crossing : Let s Go To The City
Animal Crossing : Let s Go To The City
Animal Crossing : Let s Go To The City
Animal Crossing : Let s Go To The City
Animal Crossing : Let s Go To The City
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.9
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
pourquoi jouer a ce jeu?pour avoir de la tranquilitté!on se sent libre pour chaque pas que l'on fait dans ce jeu!on vit notre deuxieme vie(a moins que se soit la seule)on peut parler a des ami(e)s,on voyage de maisons en maisons,on peut se prommener a la plage,pêcher des poissons,attraper ds insectes...on peut aussi aller visiter la ville ou il y a toutes sortes de ma suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (2) / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
lol ce jeu est trop bien mais comment avoir beaucoup de clochettes svp !!! j'amerais beaucoup qu'on m'aide chuis pauvre dans ce jeu !!!!!!
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non (1)
Commander sur
flechePublicité

NEWSLETTER

Reçois gratuitement les news par mail !

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

flechePublicité
flechePublicité