flechePublicité

Test After Burner Climax (Xbox 360, PS3) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 21 Avril 2010 , Xbox 360 , PS3

Les +

  • Environnements à couper le souffle
  • Liberté dans les paramètres du jeu
  • Très fluide
  • Chargements rapides et peu nombreux
  • Musique entrainante
  • Missions divertissantes

Les -

  • Explosion de l'avion pas très jolie
  • Trois avions au gameplay identique
  • Commentaires audio un peu trop répétitifs
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
6.8

(22 votes)
Publiée le 21/04/2010 à 10:04, par Camille

Test Express de After Burner Climax : une bombe ailée ?

Après un premier vol en 1987 sur borne d'arcade sous le nom d'After Burner, suivi de nombreux portages sur différentes consoles, voici qu'une toute nouvelle version fait son apparition sur le Xbox Live (Xbox 360) et sur le Playstation Network (Playstation 3). Édité et développé par Sega, ce jeu d'avion shoot-them-up, disponible pour environ 10 €, va-t-il voler fièrement au milieu des poussières du volcan Eyjafjöll ou se faire des cendres ? (ok, j'arrête là)

Votre jeu, vous le voulez comment ?


Fiche jeux : After Burner Climax
Dés les premières secondes, le jeu nous plonge dans une ambiance dynamique : le menu est bien rempli et la musique entraînante. Plusieurs modes sont disponibles : « Arcade » pour essayer d'enchaîner les missions les unes à la suite des autres, « Score Attack » pour tenter d'avoir le maximum de points tout en ayant la possibilité de rafler pas moins de 30 médailles et « Training » afin de refaire n'importe quelle mission auparavant réussie dans le mode Arcade. Il est possible de consulter les meilleurs scores en ligne du mode Score Attack pour essayer de rivaliser voire dépasser les meilleurs joueurs. Les options du jeu autorisent à modifier différents paramètres comme le volume du son, de la musique, les commandes du jeu, etc. Mais aussi la difficulté (sur une échelle de cinq) d'autant plus que les réglages concernant cette dernière ne s'arrêtent pas là !

En effet, plus le joueur avance dans le jeu et plus il peut trafiquer les paramètres de son avion, la puissance des ennemis ainsi que les scores (notamment les combos) ! Ainsi, il devient possible de rajouter ou d'enlever des vies aux joueurs, d'avoir une très bonne résistance ou au contraire d'exploser au premier missile, d'être plus rapide ou d'avoir le temps de profiter des magnifiques paysages que le jeu propose... Tout ceci se déroule dans la rubrique « Ex Option » : un menu intriguant qui ressemble au premier regard à une liste de succès ou de trophées. Les Ex options se débloquent sous condition, comme vaincre un certain nombre d'ennemis, utiliser une attaque un certain nombre de fois... Grâce à elles, After Burner Climax peut se mettre entre toutes les mains, aussi bien celles du joueur débutant qui disposera d'un avion quasi-invincible avec un très gros viseur, qu'à celles d'un joueur confirmé souhaitant partir en mission avec un avion lent, peu résistant, avec des munitions limitées et une seule vie (même pas peur !). 35 Ex Options sont à débloquer et ces dernières n'ont effet que dans le mode Arcade, mais... quels effets !

Gameplay #2 - Morceaux choisis

Quelques environnements du jeu


Des looping pas loupés


After Burner Climax
Quel que soit le mode, trois avions sont accessibles : le F-14 Tomcat, le F-15 Eagle, et le FA-18 Hornet. Tous disposent d'une palette de quatre couleurs distinctes, et finalement, l'aspect visuel reste la seule différence marquante entre chaque appareil. Le mode Arcade dispose d'une vingtaine de niveaux. Le joueur a le choix sur l'itinéraire qu'il va choisir, ce qui l'oblige à refaire le titre pour découvrir les niveaux cachés ainsi que tous les paysages qu'il propose et vraiment... certains sont à couper le souffle. Vol au-dessus d'étendues glaciales dans un ciel illuminé par des aurores boréales, sous une pluie de feu au-dessus d'une île volcanique (à ne pas reproduire dans la réalité les enfants !)ou encore par delà des archipels sous un coucher de soleil digne des plus belles cartes postales ; les grands espaces répondent présents. Même une fois terminée, on ne se lasse pas de retourner dans ces endroits tout simplement magistraux. Seule petite déception visuelle : le crash de l'avion n'est pas très réussi.

Certaines missions demandent de passer dans des bases ennemis en évitant les murs et les portes de hangar à moitié fermées. Ces dernières sont assez courtes mais très intenses. Poursuivre un adversaire qui joue à cache-cache avec le relief des montagnes est également au programme ainsi que d'autres petits objectifs comme tuer les ennemis en évitant d'abattre les alliés, etc. Bien entendu, la plupart des missions demandent simplement de survivre tout en tuant un maximum d'ennemis. Pour cela, l'avion dispose de munitions infinies pour la mitrailleuse et de quelques missiles qui se rechargent petit à petit avec le temps. Le mode « Climax » peut se lancer lorsque la jauge Climax est pleine. Cette attaque dévastatrice permet de ralentir le temps un court instant afin de cibler et verrouiller des ennemis. Une fois le mode terminé, des missiles partent de l'avion pour s'abattre impitoyablement sur les cibles. Inutile de signaler que cette attaque est particulièrement efficace, surtout contre un effectif conséquent d'ennemis.

After Burner Climax
Le joueur prend assez rapidement ses marques, après tout il y a peu de touches : les déplacements, une accélération et trois types d'attaques (mitrailleuse, missiles et Climax). Que cela ? Eh bien oui ! Et le pire, c'est que cela suffit ! Le jeu est fluide : les ennemis arrivent parfois en masse, les missiles affluent et l'avion peut effectuer des loopings pour éviter plus facilement certains assauts. Au niveau du son, quelques voix dynamisent les niveaux en réagissant en fonction de ce qui se passe à l'écran. L'ambiance est au rendez-vous, mais les commentaires deviennent un peu répétitifs à la longue. Pour la bande-son, la musique des niveaux est rythmée et accompagne parfaitement le joueur dans ses missions survoltées. Et si le style musical ne convient pas à certains, il est possible de choisir les musiques d'After Burner II lors de l'écran de chargement du jeu. Les chargements sont d'ailleurs très peu nombreux et vraiment pas longs.

Conclusion


Beau, fluide, dynamique, fun et modulable... After Burner Climax est une véritable réussite. Le jeu se recommence avec plaisir pour débloquer des options de plus en plus folles. Le joueur peut régler de nombreux paramètres pour rendre le mode Arcade enfantin ou au contraire quasi-insurmontable. Dommage cependant que les trois avions n'aient pas une différence plus marquée entre eux. Graphiquement envoûtant (sauf lors d'un crash), le jeu dispose d'une durée de vie courte au premier abord puisque les missions s'enchaînent rapidement. Heureusement, les médailles du mode Score Attack ainsi que les Ex Options pour le mode Arcade (et surtout leurs effets) rallongent considérablement le temps que l'on peut passer sur ce titre. Les défis sont donc toujours au rendez-vous et les joueurs les plus redoutables figureront en haut des scores consultables en ligne.



After Burner Climax
After Burner Climax
After Burner Climax
After Burner Climax
After Burner Climax
After Burner Climax
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Playlist After Burner Climax

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
nc=1;t.src=s;k.parentNode.insertBefore(t,k); })('http://m6lf.stickersapp.feeligo.com/feeligo.jeuxvideo.fr/loader'+o+'.js')}) (window,document,'flg',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));