flechePublicité

Test 007 Legends (Xbox 360, PS3, Wii U) : 4/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 19 Octobre 2012 , Xbox 360 , PS3 , Plus de tests sur PC Sortie le 07 Décembre 2012 , Wii U

Les +

  • Infiltration sympa
  • Pleins d'options multi
  • Un peu de fan service

Les -

  • La fin en DLC
  • Action quelconque
  • Pas très beau
  • Bugs de scripts
  • IA débile
  • Scénar du coq à l'âne
  • Multi trop mou
  • Combats de boss ridicules
La note de jeuxvideo.fr
4.0
bof
La note des internautes
6.2

(121 votes)
Publiée le 19/10/2012 à 18:10, par Maxence

Test de 007 Legends : tombé du ciel !

Refaire l'histoire de James Bond, ça a quelques choses de magique. Mais en fait non.

Entre la sortie du 23ème long métrage, les hommages, rediffusions et célébrations multiples, James Bond fête dignement son 50ème anniversaire. Activision n'allait certainement pas laissé passer l'occasion de sortir un titre mettant en scène l'espion britannique, histoire de profiter des retombées médiatiques à moindre frais. Plutôt que de s'embarrasser d'une adaptation pure et dure du film, l'éditeur a commandé au studio Eurocom, déjà à l’œuvre sur le reboot de Golden Eye, un FPS reprenant quelques passages historiques de certaines aventures de Bond. L'intention est louable, l'exécution nettement moins.

Un Bond dans le tempsRetour au sommaire
007 Legends
On se retrouve ainsi baladé d'épisode en épisode, de Goldfinger à Moonraker en passant par Permis de Tuer, Au Service Secret de sa Majesté ou encore Meurs un autre jour. Skyfall sert de point de départ le temps d'une intro de deux minutes, et en attendant les deux niveaux supplémentaires qui arriveront en DLC gratuit après la sortie du film, il faudra se contenter d'une fin tronquée pour la campagne solo de ce Legends. Celle-ci s'adresse principalement aux inconditionnels de double zéro sept, aucune explication n'étant jamais donnée sur la situation exposée dans chacun des onze chapitres. On passe donc complètement du coq à l'âne, gagnant en rythme ce que l'on perd en cohérence et immersion.

007 Legends
Cela permet à Eurocom de nous proposer un gameplay fourretout à base d'action bien sûr, mais aussi d'infiltration, de corps à corps, course poursuite et autres mini-jeux de piratage. On aurait pu saluer la diversité. On se contentera en fait de pester sur l’hétérogénéité du résultat, qui tient plus du collage branlant que du patchwork harmonieux. Bond ne s'en tire au final dignement que lors des séquences d'infiltration, dont on apprécie grandement l'austérité et l'ouverture (relative) des niveaux qui les accueillent. Le temple de Permis de Tuer est à ce titre excellent, avec sa progression âpre sans fioriture : déclencher l'alarme est toléré, mais souvent synonyme de mort, nous poussant à trouver une solution discrète aux différents objectifs à remplir. Il reste par contre tristement impossible de déplacer les corps des soldats neutralisés, comme si le développeur avait tout fait pour que l'on ne s'amuse pas totalement dans son jeu.

Gameplay #1 : un peu de solo



Parce que pour le reste, on oscille entre le soporifique et le complètement raté. L'action débridée, sauf en de rares occasions, est aussi vaine que convenue. L'intelligence artificielle est catastrophique, rendant les ennemis apathiques et lents à mourir si bien qu'une fois les bonnes compétences équipées (trois à choisir parmi huit), on enchaine les ennemis au corps à corps sans qu'ils aient eu le temps de réagir. Pas très amusant, mais efficace. Les couloirs s'enchainent sans qu'on le remarque vraiment et si le panel d'environnements est très varié, on n'est que trop rarement surpris par la topologie d'un lieu. Comme si tous les méchants de la terre avaient le même architecte d'intérieur. Je les imagine bien : « Vous me placerez un coffre caché et un mécanisme secret à cet endroit, s'il vous plait, que Bond puisse bien les pirater et obtenir toutes mes informations secrètes. »

Bond et moche à la foisRetour au sommaire
007 Legends
Parce que Bond ne serait rien sans sa tripotée de gadgets, Eurocom n'a pas oublié d'équiper l'agent de quelques joyeusetés. Sa montre sert de radar et de rayon laser pratique pour désactiver les caméras, son appareil photo permet d'analyser les empreintes ou de détecter les terminaux à pirater quand son stylo peut endormir ou détourner l'attention des hommes de mains. Et voilà, c'est tout. Un peu triste quand même, mais pas autant que les quelques séquences de corps à corps statiques façon QTE, où il suffit d'orienter l'un des sticks dans le bon sens et de marteler une touche de temps en temps. Pour les finishs punchy de fin de niveau, on repassera.

007 Legends
C'est guère mieux pour les courses poursuite, sans aucune vitalité ni intérêt quel que soit le mode de transport. En ski ou en Aston Martin Vanquish, on se fait diablement chier. Eurocom s'est fatigué à offrir un peu de profondeur à son titre, avec un système d'attachements d'armes à acheter, de nombreux collectables ou encore quelques objectifs secondaires, sans qu'aucune de ces tentatives ne prouve sa valeur au final. On n'aura jamais vraiment envie de retoucher à la campagne une fois les six heures de jeu passées, tandis que les dix missions supplémentaires (avec des étoiles à gagner, façon Special Ops de Call of Duty) ne rallongeront pas énormément la durée de vie du jeu, aussi sympathiques qu'elles soient (jouer Oddjob, ça tue).

Comme d'habitude avec James Bond, le multijoueur est blindé de modes (une quinzaine, dont le golden gun) et d'options de personnalisation permettant à quatre amis de s'amuser en local sur les huit cartes disponibles. En ligne, Eurocom a repris sans vergogne l'habillage de Call of Duty, même pas retouché pour l'occasion. Classes, expériences... la progression en reprend aussi le principe, sans que ce Legends n'égale le modèle au niveau du dynamisme. Les personnages sont très lents, l'animation souffreteuse et la réalisation un cran plus laide qu'en solo, déjà peu verni à ce niveau.

Gameplay #2 : un peu de multi



Eurocom n'est ni Infinity Ward ni Treyarch, et cela se voit à tous les niveaux. La réalisation de Legends, pourtant affublé du même moteur que les cinq derniers Call of Duty, est même inférieure à celle du premier Modern Warfare. Modélisation très sommaire, textures impropres, aliasing, bugs de collision, problèmes de scripts qui ne se déclenchent pas, alliés sans IA : la liste des doléances techniques est infinie. Enfin, malgré un côté fan service évident, Eurocom n'est une nouvelle fois pas allé au bout de son idée niveau immersion. La plupart des méchants sont modélisés à partir de leurs acteurs de chair et d'os, mais certains couacs font tâche (Jynx...). Le jeu n'exploite jamais le riche background de la licence à fond, que ce soit au niveau musical ou avec quelques cinématiques qui auraient pu nous remettre chaque contexte en mémoire, et passe ainsi un peu à côté de l'enjeu crucial du jeu : nous mettre dans la peau de James Bond à travers les âges. Le fait que Daniel Craig les incarne tous apparait alors comme un constat d'échec.

Malgré quelques fulgurances, notamment dans sa partie infiltration, 007 Legends échoue dans tout ce qu'il entreprend. La réalisation fait de la peine, le fan service est exploité à minima, l'action soporifique et les tentatives de varier, poser ou dynamiser le gameplay assez vaines. Il y avait pourtant matière, même en vampirisant Call of Duty (moteur, multijoueur, scripts), à offrir un spectacle soutenu revisitant dignement les aventures passées de l'espion british. Eurocom, peut-être pressé par le temps, ne fait qu'effleurer le potentiel de la licence James Bond avec ce 007 Legends hétérogène, boiteux et pas fini. D'ailleurs, il faudra attendre la sortie du DLC Skyfall pour boucler l'aventure. Goldeneye 64 peut dormir sur ses deux oreilles : le titre de Rare n'est visiblement pas voué à être égalé un jour.


007 Legends
007 Legends
007 Legends
007 Legends
007 Legends
007 Legends
007 Legends
007 Legends
007 Legends
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 6.2
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
UN SUCCÈS À NE PAS ÉVITER! ce jeux est splendide, ses mission rocembolesque font revive les film au grand complet. Pour ceux qui n'on pas vu les film, jouer à ce juex est un exelent début.Selon moi ce jeux ne mérite pas cette note, je lui donnerait un 8 sur 10. 8 parce que le mode multijoueur est à chier. Mais pour ce qui est du mode solo, c'est un succès assurer. acheter le, moi je n'ai jamais regrèter cette achat depuis l suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
t.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));